Partagez|

'cause nobody compares to you (Nathan)

DELTA
avatar
Nombre de messages : 507
Age : 24
Localisation : Paris/Tours
Année : 4ème
Option : Arts
Célébrité : Alex Turner
Crédit : CRIPSOW (bazzart)
Date d'inscription : 24/06/2008
Jukebox : En ce moment: Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness


Feuille de personnage
Disponibilité RP:

:
MessageSujet: 'cause nobody compares to you (Nathan) Mer 21 Nov - 2:07


Nathan & Jay

Jay était étendu dans le lit, les yeux rivés sur le plafond, luttant contre le sommeil qui se faisait de plus en plus pressant. Il consultait l’heure régulièrement et guettait le bruit dans les couloirs. La jeune femme endormie dans le lit s’appelait Laura. Elle était française, il avait toujours eu un faible pour les femmes exotiques, surtout les françaises et leur délicieux accent. C’était d’un commun accord qu’ils avaient décidé que Jay devait quitter la chambre de la jeune Kappa sans être vu. Il aimait particulièrement les filles qui ne lui demandaient pas plus que ce qu’il avait à offrir et surtout qui était à la recherche de la même chose. C’est-à-dire rien de spécial. Ils avaient donc convenu tous deux de l’heure la plus approprié pour la fuite du jeune homme. Ce n’était pas tellement qu’il était persona non-grata chez les Kappa, après tout il avait quelques amis et connaissances ici et s’entendait plutôt bien avec le président. Non, le problème c’était plutôt le petit frère de ce dernier. Nathan. Depuis la rentrée, Jay avait essayé d’éviter tout ce qui touchait de près ou de loin à Nathan et la maison Kappa faisait donc partie de cette liste d’endroits dans lesquels il essayait de passer le moins de temps possible pour éviter de faire une mauvaise rencontre. C’était son excuse, celle de sa chère voisine de lit était qu’elle s’était vanté à qui voulait bien l’écouter que jamais elle ne tomberait sous le charme de Jay, ce qui, au vu de la nuit qu’ils venaient de passer, n’était qu’un cuisant mensonge. Il sourit. Ce qu’il aimait le plus c’est quand elles essayaient de lutter contre son indéniable pouvoir de séduction et qu’elles faisaient de la résistance.

Il avait eu une longue journée et ses aventures en charmante compagne avaient fini de l’épuiser. Il avait hâte de rentrer dormir mais apparemment certains Kappa avait décidé de veiller tard et il ne voulait pas risquer de tomber nez-à-nez avec ‘celui dont on ne doit pas prononcer le nom’. Il attrapa donc son portable et commença à jouer à un jeu lorsque sa batterie le lâcha. Heureusement, cette chère Laura avait la bonne idée d’avoir sa chambre juste à côté d’une salle de bain, il décida donc de prendre un rapide douche avant de partir. Il se faufila donc dans la pièce et s’enferma à clé. Le jet d’eau froide sur son visage endormie lui fit du bien. Apparemment cette salle de bain était utilisé uniquement par des filles et le seul gel douche qu’il trouva était parfumé à la rose. Il éclata de rire imaginant les railleries que ses camarades trouveraient à dire s’il rentrait en sentant la rose. Il finit donc de se laver et retourna dans la chambre sans s’attarder. En passant dans le couloir, il avait vu que la lumière qui éclairait le salon était éteinte et que les voix que l’on entendait auparavant s’étaient tues. Il décida donc que c’était l’heure pour lui de partir. Il laissa un mot sur l’oreiller Laura pour la remercier, lui glissa un léger baiser sur l’épaule pour ne pas la réveiller, attrapa ses affaire et quitta la chambre définitivement sans faire de bruit.

Il marchait sur la pointe des pieds dans le couloir sombre. Il connaissait la maison par cœur pour y avoir fait de nombreuses farces et y avoir passait beaucoup de temps étant plus jeune mais il se débrouilla tout de même pour se retrouver dans la cuisine à l’autre bout de la maison. Il grommela, pris ses repères et reparti en direction du hall d’entrée. Il y était presque lorsqu’il se cogna dans quelqu’un.

« OUTCH »

Et pas qu’un peu en plus. Leurs deux têtes s’étaient entrechoquées et Jay porta sa main à son crâne qui commençait à le lancer. C’était bien sa veine, lui qui voulait partir sans se faire remarquer… Il entendit un « tu peux pas allumer la lumière putain » dans une voix qu’il cru reconnaître mais « noncenestpaspossiblejeviensdavoiruncoupsurlatêtecestpourça » quand la lumière s’alluma et…

« Curtis !»

Jay afficha son sourire en coin. Le jeune homme en face de lui se tenait le front et souffrait autant que lui apparemment. La satisfaction de savoir qu’au moins il en avait profité pour faire mal au jeune Kappa lui fit afficher un sourire encore plus large malgré la douleur lancinante. Il avait néanmoins échoué sa mission et s’était retrouvé nez-à-nez (ou plutôt tête-à-tête, quelle ironie) avec la personne qu’il avait soigneusement évité ces deniers mois. Pour être totalement honnête, la dernière fois qu’ils avaient parlé, cela c’était fini en coup de poings devant les yeux éberlués d’Alice qui en voulait toujours au jeune homme. Depuis Jay avait décidé que lui et Nathan ne se reparleraient plus et avait accepté la fatalité de leur relation. Et l’un comme l’autre, ils avaient mis tous leurs efforts à se tenir le plus loin possible l’un de l’autre, créant pas mal de tensions entre leurs amis communs et rendant les fêtes inter-fraternités toujours très tendu, chacune des maisons essayant de les tenir à distance pour éviter un autre désastre. Malgré tout, Jay ressenti un léger pincement au cœur qu’il cacha très profondément. Plutôt mourir que de montrer un quelconque signe de faiblesse à Nathan.

Sa soirée qui avait si bien commençait venait clairement d’être ruinée. Il soupira d’agacement.

© fiche créée par ell



_________________
Cocaïne won't save you !©

Voir le profil de l'utilisateur http://haveanotherline.tumblr.com
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 657
Age : 24
Année : 4eme année
Option : Arts
Célébrité : Gaspard Ulliel
Crédit : © Sulky*
Date d'inscription : 28/08/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Libre

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Mer 21 Nov - 12:24


Nathan & Jay

Mais pourquoi avait-il découché la nuit dernière, mais pourquoi ? On lui avait dit que la surdose de filles était mauvais pour la santé. Il s'était retrouvé à dormir toute la journée en amphi et même en rentrant le soir. Rien de bien grave, me diriez-vous, sauf que l'étudiant venait de se rappeler qu'il avait un devoir à rendre pour demain.
Le regard absent, la bouche ouverte, une main ballante et l'autre sur la souris, Nathan fixait son ordinateur et sa page quasiment vide. Il ne savait absolument pas comment résoudre les contraintes que lui imposait son sujet et sa créativité était à plat. On dit souvent qu'un artiste a besoin d'une muse pour s'inspirer. Sauf qu'ici, il aurait pu avoir autant de jolies filles que la pièce pouvait en contenir que ça ne changeait en rien son problème : mettre en valeur la promotion de l'esprit de groupe d'une équipe de football américain. Il voyait mal ce que les filles auraient à faire là-dedans. Et puis ce n'est pas comme si le sujet ne le concernait pas du tout, le petit Nathan, qui ne ferait jamais l'effort de faire un simple jogging.

Et puis merde, pause clope. Nathan reposa sur le bureau sa tablette graphique qu'il avait posé sur ses genoux et alluma la lumière au passage. Le tout était de rester éveillé. Avant d'ouvrir la fenêtre pour fumer sa cigarette, il décida d'allumer un peu de musique. Juste de quoi lui faire un fond sonore, comme un soutien dans cette longue nuit silencieuse, et juste assez fort pour ne pas déranger ses voisins de palier. Le jeune homme avait la chance d'avoir une chambre pour lui tout seul. Bon, théoriquement, non, il n'aurait pas dû avoir sa propre chambre mais il faut avouer qu'être le petit frère du président et avoir une bonne place dans la hiérarchie de la fraternité aidait pas mal. Alors qu'il avait pour un temps squatter la chambre d'Adrien et Gaël, on lui avait donné une chambre pour deux personnes dans lequel il serait tranquille. En réalité, il avait bien un colocataire pour cette chambre, un étudiant en doctorat qui vivait plus ou moins chez sa copine en ville. Il ne venait que très rarement et se contentait d'entreposer des affaires ici. Plus facile certainement que d'amener la demoiselle ici.
L'accès à la maison était plutôt libre, contrairement à d'autres confréries, mais les frères et sœurs se montraient parfois trop curieux. Tout se passait dans la bonne entente ici et donc, si on ramenait une fille, on ne pouvait éviter des acclamations ou autres remarques. C'est pour ça qu'on croisait beaucoup d'inconnus la nuit, qui partaient en douce, et généralement, personne ne disait rien car tout le monde avait déjà été confronté à ce problème. La technique de l'escalade de la façade marche bien aussi parait-il. Nathan y pensa en voyant par la fenêtre le lierre montant jusqu'au toit, tout le long des murs de la fraternité.

Après avoir jeté son mégot et refermé sa fenêtre, l'étudiant avait la bouche sèche et décida d'aller chercher une boisson. Une fois dans la cuisine, il attrapa une canette de soda dans le frigo et se redirigea vers le grand escalier du hall. Sauf qu’entre temps, deux autres étudiant étaient venus s'installer dans les canapés du salon. Nathan alla les saluer et discuta avec eux le temps de finir sa boisson. C'étaient deux jeunes de deuxième année. Ils avaient intégré les Kappa depuis peu mais il les appréciait, trouvant qu'il formait un duo comique plutôt attachant. Sans parler de leur bizutage... Maia n'avait pas été tendre sur ce coup-là.

Leur conversation dura une bonne vingtaine de minutes avant qu'ils décident d'aller se coucher. Il était temps de se remettre au boulot... Il attendit quelques instants encore avant de se décider à se relever. Les jeunes Kappa avaient éteint derrière eux. Le bâtiment était dans le noir, hormis les rayons de la lune qui passaient par les différentes ouvertures. Nathan se redirigea vers le hall d'entrée, s'approchait des escaliers et... BING !

- AAAH !, grogna-t-il entre ses dents.

Une énorme douleur le prit au front sur lequel il porta aussitôt sa main. Il oublia tout ce qui se trouvait autour de lui, complètement sonné par le choc. Visiblement, il s'était pris quelque chose en pleine poire ou plutôt quelqu'un... Croyant que c'était un des deux étudiants qui redescendait, il grommela d'allumer la lumière à son interlocuteur, sachant qu'elle lui était plus accessible, ne pouvant s'empêcher de laisser échapper un « putain » à cause de la douleur.
L'étudiant s’exécuta, la lumière s'alluma et... Non, ce n'était pas un étudiant, du moins pas un de chez eux !

- Thompson..., répondit-il d'une voix complètement vide.

Son regard était redevenu terne, comme devant son ordinateur, et il avait retiré la main de son front. Soudainement, c'est une autre douleur qui lui revenait. Celle qui lui avait laissé Jay à leur dernière « conversation ». Les coups de poing qu'ils s'étaient échangés n'avaient pas été d'une toute tendresse et Nathan avait du mal à se rappeler comment ça s'était terminé. Sûrement Alice qui les avait séparé et ordonné de partir chacun de leur côté... Heureusement, Alice avait bien voulu effacer de sa mémoire le comportement de Nathan, se montrant compréhensive bien que la violence n'était peut-être pas le meilleur moyen de répondre aux provocations de Jay.
Il n'avait cessé d'éviter le Delta ces derniers mois. Enfin, plus qu'il ne le faisait déjà avant. Avant, s'ils se croisaient, ils se contentaient de se lancer des regards glacials et d'armer leurs paroles si cela partait trop loin. Désormais, le but était de l'éviter, JUSTE, l'éviter. Car il n'avait pu imaginer situation plus gênante que de le recroiser, sachant très bien qu'il ne pouvait ignorer que leur dernier échange était un échange de mains.

- Qu'est-ce que tu fais là ? Ça t'amuse de traîner dans ma fraternité ?
© fiche créée par ell




_________________
    homo-garou Ier
    Mon Image
    Maow !

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
DELTA
avatar
Nombre de messages : 507
Age : 24
Localisation : Paris/Tours
Année : 4ème
Option : Arts
Célébrité : Alex Turner
Crédit : CRIPSOW (bazzart)
Date d'inscription : 24/06/2008
Jukebox : En ce moment: Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness


Feuille de personnage
Disponibilité RP:

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Jeu 22 Nov - 2:21


Nathan & Jay

Jay n’avait cesse de se maudire intérieurement. Si seulement il ne s’était pas perdu, si seulement il était passé par la fenêtre, si seulement il avait invité la jeune fille chez lui, si seulement il n’avait pas cédé à ses pulsions masculines, SI SEULEMENT… Il avait une centaine de possibilité qui l’aurait empêché de se trouver dans cette situation gênante. C’était bien connu, il détestait plus que tout se confronter aux problèmes, surtout quand il s’agissait de Nathan, il ne savait jamais comment dire et l’envie de prendre ses jambes à son cou lui traversa l’esprit avant qu’il se ressaisisse. Il ne donnerait pas à son rival se plaisir. La deuxième idée qui lui traversa l’esprit était de frapper le Kappa. Il esquissa même un pas comme pour s’avancer avant de décider que c’était aussi une très mauvaise idée. Il resta donc face à Nathan les bras ballant, cherchant désespérément un moyen de se sortir de là et d’oublier cet évènement. Il échappa un petit rire glacé lorsque le jeune homme lui demanda ce qu’il faisait ici. Il fallait en plus qu’il le provoque.

« Tu sais bien que je ne peux pas vivre sans toi et que tous les soirs j’arpente les couloirs de TA fraternité dans l’espoir de te croiser pour te déclarer ma flamme. »

Le jeune Delta aurait pu lui expliquer calmement et partir sans cause plus de problème. Après tout Nathan devait lui aussi parfois traîner chez les Delta dans les mêmes circonstances que Jay ce soir. Mais non, il avait décidé de sortir une petite pique au risque d’attiser la flamme qui brulait déjà entre eux et de déclencher un incendie. A vrai dire, la douleur dans sa tête ne s’arrêtait pas et il n’était vraiment pas d’humeur. Il ne voulait pas se prendre la tête cette nuit. Il voulait juste dormir bon sang. Il calma vaguement le jeu en demandant :

« Plutôt que de rester planter là, t’aurais pas un doliprane ? T’as le crâne dur ! »

Il allait enchaîner sur une vanne à propos du contenu du crâne de son interlocuteur mais se ravisa à la dernière minute et lâcha encore un énième soupir. Il fut un temps où après une nuit comme il venait de passer, au lieu d’éviter le jeune Kappa, il allait frapper à sa chambre pour fumer une cigarette, boire une bière et lui raconter tous les petits détails sordides de sa dernière conquête, où lorsqu’ils se promenaient au milieu de la nuit dans les fraternités rivales c’était pour faire des blagues plus ou moins drôle avec Nathan. Il ne savait plus tellement pourquoi ils en étaient arrivés là. Il paraît que c’était de sa faute mais il avait oublié. Il était de toute manière fatigué de laisser la culpabilité guider ses actions. Il avait plusieurs fois tendu à moitié la main pour s’excuser mais ça n’avait jamais était efficace. Il avait donc choisi l’indifférence. Peut-être que les deux était à blâmer, peut-être que c’était de la faute de personne, peut-être qu’ils étaient juste trop différent pour que leur amitié continue. Il n’avait pas la réponse, il ne l’aurait jamais, et c’était pour le mieux.

Il alluma une cigarette, il ne savait plus trop si c’était autorisé ou pas, peu importe, à défaut de calmer son ancien meilleur ami, au moins ça lui apportait un peu de réconfort. Il n’avait toujours pas quitté ce sourire placardé sur son visage. Il savait que cela énerverait Nathan. Il souriait encore plus.

© fiche créée par ell



_________________
Cocaïne won't save you !©

Voir le profil de l'utilisateur http://haveanotherline.tumblr.com
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 657
Age : 24
Année : 4eme année
Option : Arts
Célébrité : Gaspard Ulliel
Crédit : © Sulky*
Date d'inscription : 28/08/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Libre

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Dim 25 Nov - 0:47


Nathan & Jay

Maudite soirée. Sa tonne de boulot et la nuit blanche qui l’attendaient et maintenant ça… Avoir le visage de Jay en face de lui était toujours très étrange. Nathan se sentait partagé entre l’envie de lui raconter sa journée comme ils faisaient il y a quelques années et celle de lui tourner le dos pour éviter toute embrouille. D’ailleurs, il se demandait encore pourquoi il ne s’était pas contenté de l’ignorer et de retourner sagement dans sa chambre. Bon certes, ça n’aurait pas été du tout courageux car c’était fuir la confrontation mais ça aurait peut-être était plus intelligent. Enfin, il imaginait qu’avec le coup qu’ils venaient se mettre (encore un), il ne pouvait tout bonnement pas l’ignorer.
Une phrase de plus de la part de Jay. Le mépris pour le Delta qui n’avait pas encore pointé le bout de son nez saisit Nathan des pieds à la tête. Il prit une grande inspiration. Il en tremblait presque mais ce n’était pas de colère mais seulement d’une grande fatigue. Fatigue physique de une. Mais aussi la fatigue de toute cette histoire. Des fois, il ne voulait qu’une chose, retourner en arrière et effacer toute la partie de sa vie où il connut Jay. Evidemment, ça serait perdre une tonne de bonne chose, des bons moments, des sauvetages dans de situations que seuls des meilleurs potes peuvent faire… Mais si ça pouvait éviter de culpabiliser et de s’inquiéter à chaque fois qu’il rentrait dans un amphi ou à une soirée, de peur de se retrouver à ses côtés. Donc face à la remarque de l’étudiant, il ne pouvait dire qu’une chose.

- Laisse tomber pour tes sarcasmes débiles… Je suis trop fatigué pour ça, dit-il en un souffle

Pourquoi ne lui avait-il juste pas tourné le dos à ce moment-là ? Sa chambre n’était plus si loin. De toute manière, n’était-ce pas ce qu’il voulait ? Oublier Jay pour de bon ? Continuer à ignorer Ellen ou son frangin quand il entendait parler de lui, comme si c’était bonnement un inconnu ? Au fond de lui-même, Nathan savait bien que non, ce n’était pas ce qu’il voulait. Parce que son attachement pour le jeune homme le prenait toujours. Même s’il avait toujours en tête ces horribles images des derniers moments d’amitié qu’ils aient passé ensemble avant de craquer, un pincement au cœur le prenait comme à chaque fois qu’il le voyait. Cela lui paraissait pourtant toujours invraisemblables qu’ils aient pu être aussi proches alors qu’aujourd’hui, ils ne pouvaient même plus se sentir. Encore heureux que les deux étudiants ne soient pas assez cons pour s’approprier leurs amis. Tout bonnement parce que la plupart des amis qu’un avait, faisait également partie du répertoire de l’autre.
Perdu dans ses pensées (et la douleur à son crâne), Nathan ne fut réveillé que par la phrase de Jay qui vint casser le silence de la maison. Il le vit par la suite allumer une cigarette. Il se rechigna de lui dire qu’on évitait de fumer n’importe où dans le bâtiment, pour éviter que cela devienne un dépotoir comme chez les Delta mais il retint sa remarque.

- C’est pas en fumant que ça va s’arranger ! Mais je devrais avoir quelque chose…

Nathan commença à monter l’escalier pour se diriger vers sa chambre, se rappelant qu’il avait une boîte à médicaments derrière son miroir, dans la salle de bain qui était attitrée à sa chambre. Il ne savait pas si le Delta comptait la suivre ou resterait sagement dans le hall mais il n’en avait décidément rien à faire. Lui tourner le dos pour éviter de voir son petit sourire détestable et de provocation lui suffisait. Tout ce qu'il fallait, c'était garder son sang-froid. Et Nathan n'avait rien trouvé de mieux pour ça que de l'ignorer.

© fiche créée par ell




_________________
    homo-garou Ier
    Mon Image
    Maow !

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
DELTA
avatar
Nombre de messages : 507
Age : 24
Localisation : Paris/Tours
Année : 4ème
Option : Arts
Célébrité : Alex Turner
Crédit : CRIPSOW (bazzart)
Date d'inscription : 24/06/2008
Jukebox : En ce moment: Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness


Feuille de personnage
Disponibilité RP:

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Lun 26 Nov - 3:12


Nathan & Jay

Nathan n’avait apparemment pas apprécié la remarque du jeune homme et il perçu un tremblement parcourir tout son corps. Jay cru un instant qu’il allait recevoir un autre coup mais le ton du kappa lui annonça que celui-ci était las de son sarcasme. Il en fallait plus pour arrêter Jay. Le sarcasme, c’était sa façon de fonctionner au grand damne de ses amis qui pouvaient trouver ça aussi amusant qu’énervant. C’était son arme, sa façon à lui de tenir tête au monde, à ses problèmes et aux situations déplaisantes comme celle dans laquelle ils se trouvaient. Il retint néanmoins la remarque acerbe qui lui brulait les lèvres et se contenta de faire une petite moue désobligeante. Après tout, lui aussi était fatigué.

Contrairement aux apparences et la croyance populaire, Jay ne détestait pas le jeune homme. Au contraire, il éprouvait encore une profonde affection pour lui. Après tout, c’était la personne sur le campus qui le connaissait mieux que quiconque. C’était Nathan qui l’avait vu dans tous les états possibles et imaginables, les meilleurs comme les fois où il avait vraiment touché le fond. Il savait que le contraire n’était pas réciproque et après leur scène d’adieu qui avait mis fin à leur amitié, il s’était forgé une carapace qui s’était endurci avec le temps et qui le protégeait de ses sentiments et de la souffrance. Il avait aussi grandi et appris à vivre sans son meilleur ami et l’absence qui se faisait ressentir au début n’était plus qu’un lointain souvenir, mais lorsqu’ils se retrouvaient face à face, toutes les émotions par lesquelles il était passé remontaient à la surface et cela était bien souvent la cause de coup d’éclat et de bagarre qui éclataient entre les deux jeunes hommes.

Jay sourit à la remarque de Nathan sur sa cigarette mais continua de la fumer. Lorsqu’il vit le jeune homme se dirigeait vers sa chambre, il eut un instant de flottement. Il ne savait pas s’il était supposé le suivre ou juste l’attendre dans le hall. Cela aurait pu être l’occasion de filer en douce au lieu de continuer de s’enfoncer encore plus dans ce bourbier. Pourtant Jay ne le fit pas, et pire encore, il suivit le Kappa jusqu’à sa chambre. Lorsqu’il rentra dedans, il tressailli un peu. Rien n’avait bougé depuis la dernière fois qu’il y avait mis les pieds et une vague de souvenirs commença à l’envahir, il dû mettre beaucoup de volonté pour la repousser et ne pas se laisser submerger par l’émotion. Il s’engueulait mentalement. « dude, t’en a plus rien à faire de tout ça, c'est pas le moment de la jouer sentimental »

Passé le choc initial, alors que Nathan se dirigeait vers la salle de bain, Jay alla ouvrir la fenêtre de la chambre pour y laisser tomber la cendre de sa cigarette. Il remarqua au passage que le bureau du jeune homme était envahi de papier et que ce dernier semblait être en plein travail nocturne. Jay jeta un autre coup d’œil autour de lui et remarqua qu’une seule chose avait changé, il n’était plus sur aucune des photos accrochés au mur. Lorsque Nathan revint avec deux verres d’eau et le médicament il sortit
« Curtis, moi qui croyait que ta haine envers moi cachait une obsession, je suis déçu. Elle est où la photo de moi au plafond que tu regardes le soir avant de t’endormir ? »

Il rigola et attrapa un verre d’eau avant de s’affaler sur le lit, faisant comme chez lui. Il savait que cela énerverait probablement son ancien ami mais quitte à devoir se supporter, autant en tirer un peu de plaisir. Il alluma une autre de cigarette, laissant son regard vagabonder puis se poser dans le vide. « mais qu’est-ce que je fou là sérieux ???? » finit-il par se demander...


© fiche créée par ell



_________________
Cocaïne won't save you !©

Voir le profil de l'utilisateur http://haveanotherline.tumblr.com
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 657
Age : 24
Année : 4eme année
Option : Arts
Célébrité : Gaspard Ulliel
Crédit : © Sulky*
Date d'inscription : 28/08/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Libre

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Mer 28 Nov - 2:13


Nathan & Jay

Visiblement, non, Jay ne restait pas à sa place et était parti pour le suivre jusque dans sa chambre. Et y rentrer sans l'avis de Nathan faisait aussi partie du lot... Le Kappa l'avait vu hésiter l'espace d'un instant et comprenait ce qu'il devait ressentir. Est-ce que lui aurait été capable de rentrer dans la chambre de son ancien meilleur ami ? Peut-être pas... Nathan était quelqu'un de matérialiste et pouvait se rappeler de nombreuses choses rien qu'en revoyant un objet. S'il pénétrait de nouveau dan l'antre du Delta, ce serait certainement tout qui le prendrait au cœur, jusqu'au bout de papier peint décroché dans un coin. Et il n'y reverrait pas seulement leur fameuse dernière engueulade. Il reconnaitrait aussi tous les endroits où ils auraient pu passer du temps : la place où il avait l'habitude de fumer, celle où Jay se vautrait tous les soirs, celle où il s'était caché une fois pour faire une fête surprise dans ses quelques mètres carrés... Oui, en fait, exactement tout ce pourquoi il ne voulait plus y retourner ! Retomber dans le piège? Non merci... Il le frôlait assez comme ça

- Fais comme chez toi..., dit-il dans un soupir, lorsqu'il vit Jay entrer sans aucune hésitation cette fois. Tu connais presque mieux que moi, pensa-t-il aussitôt.

Nathan réalisait que peu de choses avait du changer depuis leur dernier moment ensemble dans ces lieux. Il avait eu beau changer de matières pour sa dernière année avant son diplôme, sa passion pour le cinéma n'avait pas été mise de côté. Ses posters de vieux films trônaient encore, mêlés à des copies de Taikan qu'il affectionnait beaucoup. Difficile de se croire dans une chambre de Kappa si on ne se fiait qu'à ses éléments là.

Quand il revint dans la pièce avec des verres d'eau à la main, il surprit Jay en train d'observer ce qui trainait autour de son bureau et sur ses murs. Cela l'étonnerait que ce soit l'art japonais qui l’intéresse... Évidemment non, ce n'était pas ça, et il le comprit très vite avec la remarque du Delta.

- Au contraire, avoir ta tête sous mes yeux m'empêcherait de dormir !

Il dit cela sous le ton de la plaisanterie mais n'en laissa pas trop voir sur son visage. Une certaine crainte l'empêchait de partager ce rire avec Jay, comme une limite à ne pas franchir. C'était comme si sa conscience l'empêchait de reprendre les instincts naturels qu'il pouvait partager avec l'autre étudiant. Surtout que le voir affalé sur son lit ne l'avait pas surpris... Mais c'est ça qui l'étonna encore plus ! Au moins deux ans avaient du passer, qu'est-ce qu'il lui prenait ? Il faut dire que peu de personne avait le loisir de rentrer dans sa chambre, sauf Ellen ou son frère, quand il voulait venir l'emmerder ou lui raconter ses états d'âme après avoir lâché une énième fille. Et puis les filles oui... Qui passaient ici, une nuit ou deux, de temps en temps...

S'approchant de la fenêtre, il voulait éviter de croiser le regard de Jay, comme si le revoir sur ce lit pouvait réenclencher le Nathan d'avant. Prenant son paquet de cigarettes qui trainait sur un coin de son bureau, il n'en sortit pas une mais deux. Et c'est là que le "drame" se produit. Une clope dans la bouche... L'autre balancée sur le ventre de "son vieil ami". Comme au bon vieux temps. Eh merde, voila qu'il reprenait les réflexes avec ! C'était une vieille manie qu'il avait eu quand ils se fréquentaient... Il ne voulait jamais partager seul ses clopes à l'époque. Allez, avec un peu de chance, Jay n'y aura rien vu autre chose qu'une clope gratuite.

- Je t'apporte un cendrier, marmonna-t-il aussitôt, comme pour éloigner un maximum le Delta et l'obliger à rester sagement sur le lit. Il ne voulait pas qu'il croit que Nathan avait envie de partager une discussion à la fenêtre avec lui. Pauvre con, dit-il en un murmure...


© fiche créée par ell




_________________
    homo-garou Ier
    Mon Image
    Maow !

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
DELTA
avatar
Nombre de messages : 507
Age : 24
Localisation : Paris/Tours
Année : 4ème
Option : Arts
Célébrité : Alex Turner
Crédit : CRIPSOW (bazzart)
Date d'inscription : 24/06/2008
Jukebox : En ce moment: Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness


Feuille de personnage
Disponibilité RP:

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Jeu 29 Nov - 21:42


Nathan & Jay

La scène qui était en train de se dérouler dans la chambre du Kappa ressemblait étrangement à quelque chose qui aurait pu se passer quelques années auparavant. Jay et Nathan se chambrant sans trop de méchanceté, l’un affalé sur le lit et l’autre debout au milieu de la chambre, la seule différence était la tension palpable au milieu de la pièce. Les regards qui ne se croisaient pas, la retenue dans les actes et dans les paroles, le gène occasionné par cette situation décidemment hors du commun. Leurs amis auraient vu ça, ils n’en auraient probablement pas cru leurs yeux. Ils étaient courtois l’un envers l’autre, presque sympathique. S’en était déroutant.

Jay sursauta lorsqu’il reçut une cigarette de la part du jeune homme sur le ventre. C’était une habitude de ce dernier, toujours partager avec le Delta, pour ne pas fumer seul (et aussi parce qu’à l’époque Jay réclamait toujours des cigarettes, préférant dépenser son argent dans des choses plus illicites). Il marmonna un « merci » et mis la cigarette à sa bouche. Il attendit patiemment le cendrier que le jeune homme voulait lui apporter et resta donc sur le lit, le regard dans le vague. Son regard n’avait toujours pas croisé celui de son ancien ami et lorsque celui ça se mit à la fenêtre pour maintenir un peu de distance entre eux, il entendit un « pauvre con » dont il n’était pas sur de savoir si il lui était destiné ou si Nathan se le disait à lui-même. Pour être honnête, Jay était en train de penser la même chose. Malgré toutes les émotions présentes dans la chambre qui menaçait d’exploser à chaque instant, la paix qui régnait entre les deux hommes était agréable et le moment presque appréciable. Il ne voulait pas le ruiner car il savait que ça ne durerait probablement pas.

Il alluma donc sa cigarette et tira un long moment dessus. Il observait le jeune homme à la fenêtre qui semblait perdu dans ses pensées. Un long silence s’installa et Jay crut un instant qu’il allait s’endormir et que d’ailleurs tout ceci n’était que son imagination qui lui jouait un mauvais tour. Il se ressaisi et chercha quelque chose de drôle à dire pour détendre l’atmosphère et briser le silence qui commençait à se faire pesant. Rien ne lui vint à l’esprit et il se contenta de demander :

« Alors Nate, quoi de neuf ? »

Il aurait voulu se gifler si ça n’avait pas été étrange. Premièrement il l’avait appelait Nate, c’était une habitude qu’il fallait qu’il perde, c’était trop personnel, deuxièmement « quoi de neuf ? » il aurait pu lui parler du beau temps si ce n’était pas le milieu de la nuit, ça aurait été la même chose. Il se redressa un peu embarrassé et se leva du lit. Comme il l’avait fait des millions de fois, il s’approcha du frigo dans lequel le jeune homme gardait ses bouteilles de bières fraîches et en sorti deux qu’il décapsula à la main. Il en apporta une à Nathan et pour la première fois depuis qu’il avait mis les pieds dans sa chambre, il croisa son regard et ce contact l’électrisa, il fut bref mais Jay failli tout lâcher et partir en courant loin. Il prit son courage à demain, après tout il se devait d’affronter ses peurs. La nuit était tout de même déjà très bizarre, un peu plus ou un peu moins…

Il se rassit dans le lit et ajouta, histoire de se donner un peu de constance :
« Pas que ça m’intéresse vraiment, mais tu vois… » ça aurait presque pu être convainquant si il avait réussi à finir sa phrase et pas finir en grommelant des choses complètement incompréhensible. La vérité c’était qu’il voulait savoir ce qu’il s’était passé dans la vie de Nathan. Pas par une curiosité malsaine, mais par réel intérêt. Il avait réussi à réunir des pièces d’informations discrètement de ci de là en parlant avec leurs amis communs mais il voulait l’entendre de sa propre bouche.

« Tu connais Laura ? » finit-il en écrasant sa cigarette dans le cendrier, un sourire qui en disait long affiché sur son visage.


© fiche créée par ell



_________________
Cocaïne won't save you !©

Voir le profil de l'utilisateur http://haveanotherline.tumblr.com
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 657
Age : 24
Année : 4eme année
Option : Arts
Célébrité : Gaspard Ulliel
Crédit : © Sulky*
Date d'inscription : 28/08/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Libre

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Sam 1 Déc - 0:57


Nathan & Jay

Nathan était donc allé chercher son cendrier, tel un brave petit chien. Il se sentait ridicule. Ridicule, gêné et troublé, comme une adolescente trop émotive. Elle était loin l'image du Nathan, imperturbable et mystérieux. Il sentait que Jay pouvait actuellement le lire à livre ouvert tellement son malaise imprégnait l'ambiance globale de la pièce. Allez Nathan, reprends-toi ! Ce n'était qu'un simple geste. Cela ne veut rien dire... Pour toi, comme pour lui. Difficile à croire quand on ressentait le poids qui pesait désormais sur les épaules des deux jeunes hommes. Merci Curtis pour cette ambiance qui promettait déjà d'être tellement amicale et naturelle !

Le Kappa sentait que Jay l'observait depuis son lit mais il n'osait plus le regarder depuis le heurtement dans le couloir et surtout, surtout depuis ces quelques dernières minutes. Il fallait dire que le point invisible à sa fenêtre lui paraissait nettement plus intéressant ! Peu importait ce qu'il pouvait regarder. Nathan était trop occupé à se calmer et s'insulter intérieurement tout en évitant le regard du Delta, pour réussir à rendre crédible son regard perdu à l'horizon. Il était en train de se traiter une nouvelle fois d'abruti lorsque la voix de Jay rompit à nouveau le silence. Quoi de neuf ? Qu'est-ce qu'il pouvait bien répondre à ça ? A quoi s'attendait-il ? A ce que Nathan lui parle de la pluie et du beau temps ? Cette question le troubla encore plus...

Il regarda Jay se lever du lit pour aller s'attaquer au petit frigo personnel qu'il s'était installé dans sa chambre. Il ne protesta même pas quand il le vit se servir librement en bières, sans aucun accord. Non, c'était trop bizarre. Trop naturel. A quoi jouait-il ? Était-ce une provocation ou tout comme lui, Jay était perdu entre ce qui faisait partie du passé et du présent ? Nathan ouvrit la bouche pour commencer à protester mais il fut bloqué net au moment où le Delta lui tendit une bière en croisant son regard. Il avait la réponse à sa question. Non, Jay ne jouait plus à ce petit jeu entre eux. Il était tout aussi paumé que lui, voire plus ! Il ne put s'empêcher de remarquer la fuite de son regard et l'écart qu'il creusa de nouveau en retournant à son lit.
Nathan ne savait pas quoi dire ou comment s'y prendre. Il avait peur d'en dire trop, de dépasser ces foutus limites qu'il s'était donné tant de mal à établir ces dernières années. Pourtant, quelque chose de naturel, quelque chose de plus fort que sa conscience sembla prendre le dessus puisqu'il répondit presque aussitôt.

- Tu veux dire depuis que ta main a atterri dans ma figure ? Oh eh bien pas grand-chose... Une arcade de pétée et une douleur à la main pendant deux semaines. Rien de bien méchant.

Bon en fait, si son naturel avait pu être moins sarcastique, cela l'aurait mis un peu moins mal à l'aise. Mauvaise habitude de leur rivalité. Cependant, cela ne se voulait pas blessant. De quoi faire un juste équilibre entre la distance qu'il souhaitait garder et celle qu'il voulait effacer. Enfin, la distance semblait presque disparue, quand Nathan repensa au "Nate" qui avait suivi sa phrase. Cela lui avait paru tellement naturel qu'il lui avait fallu un certain temps avant de comprendre ce qui c'était passé. Un peu perdu par ce surnom et de peur de froisser trop vite son cher "ennemi" (mais depuis quand avait-il peur de ça ?), Nathan surenchérit.

- Sérieusement, j'ai changé d'option en arts. Gros changement. Pour moi du moins, ça a pas du te changer la vie de ton côté. Tu dois toujours pouvoir admirer l'arrière de mon crâne en cours.

Malgré des options différentes, le fait de partager la même filière de l’art faisait qu'ils avaient quelques matières "générales" dont ils partageaient les cours. Bien qu'ils s'évitaient exagérément pendant leurs amphis en commun, Nathan savait pertinemment que Jay se plaçait bien loin derrière lui, tandis que le Kappa faisait toujours sagement partie des premiers rangs. Cela n'avait pas toujours été comme ça pour Nathan mais il avait dû se faire à cet emplacement. Et se plonger dans les cours lui permettait d'oublier qui se trouvait quelques rangs plus loin. Jay ne devait pas s'attendre à ce qu'il lui raconte vraiment quelque chose sur lui mais Nathan avait décidé d'ignorer la remarque qui avait suivi sa question. Ce n'était pas le genre du Delta de poser des questions du genre, juste pour faire la conversation. Enfin, il lui semblait que c'était ça. En dehors de la raison de l'énorme malaise entre eux bien entendu.

Jay lui parla alors de Laura. Laura ? Laura...

- Laisse-moi réfléchir... C'est à une de mes sœurs que tu es allé rendre visite cette nuit, c'est ça ?



© fiche créée par ell




_________________
    homo-garou Ier
    Mon Image
    Maow !

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
DELTA
avatar
Nombre de messages : 507
Age : 24
Localisation : Paris/Tours
Année : 4ème
Option : Arts
Célébrité : Alex Turner
Crédit : CRIPSOW (bazzart)
Date d'inscription : 24/06/2008
Jukebox : En ce moment: Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness


Feuille de personnage
Disponibilité RP:

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Lun 3 Déc - 3:49


Nathan & Jay

« Tu veux dire depuis que ta main a atterri dans ma figure ? Oh eh bien pas grand-chose... Une arcade de pétée et une douleur à la main pendant deux semaines. Rien de bien méchant. »
Jay porta inconsciemment la main à son nez à l’évocation de la dernière fois où il s’était retrouvé face à face, le souvenir du poing de Nathan sur son visage encore douloureux. Cela ne l’empêcha pas de lâcher un petit rire nerveux. L’un comme l’autre avait souffert des séquelles de cette fameuse soirée et lui aussi avait eu mal pendant encore un certain temps, une douleur qui lui rappelait qu’il était agissait vraiment comme un con lorsqu’il s’agissait de Nathan. D’un côté, Jay était reconnaissant qu’ils se soient battus. Il avait enfin pu mettre des mots sur toute la rancœur qu’il avait accumulé au fil des années et il avait pu avoir un semblant d’explication avec Nathan. A la suite de ça, il avait été capable de prendre du recul pour mieux avancer, il avait passé l’été en thérapie et s’était délivré des démons qui l’avaient pendant trop longtemps perturbés. Il avait de son côté fait « la paix » avec Nathan. Cela ne changeait pas grand-chose à leur relation, mais depuis cette soirée Jay avait retrouvé de la sérénité. Une sérénité très bancale apparemment.

« Si ça peut te consoler, j’ai souffert un petit moment aussi »

Il n’avait pas relevé plus que ça le ton sarcastique de Nathan, il ne s’attendait pas à ce que celui-ci lui saute dans les bras de toute manière. Il restait quand même son nemesis. C’est pourquoi il fut surpris lorsqu’il enchaîna en lui parlant de ses études. Jay ne s’attendait pas vraiment à ce que Nathan lui réponde et il imaginait même que celui-ci allait finir par le mettre à la porte, histoire de mettre fin à ses espèces de retrouvailles et pouvoir finir ce qu’il était en train de faire avant leur rencontre. Mais alors qu’il écoutait le jeune homme parler de ses études tout en sirotant sa bière, Jay se sentit presque à l’aise. Cela était relatif bien entendu, mais en tout cas l’ambiance semblait moins lourde que quelques minutes auparavant. Il savait que le Kappa avait changé d’option, Ellen, ou Kate ou quelqu’un de leur promo avait dû laisser glisser l’info un jour. Il avait d’ailleurs été très étonné, il savait à quel point le cinéma était important pour le jeune homme, dès leur rencontre Jay l’avait vu avec une caméra et il savait qu’il avait certainement des centaines d’heures de film stocké sur des cassettes et sur son ordinateur. Mais après tout, lui aussi avait laissé tomber la photo pour la musique.

« Oui, j’ai entendu dire. » et il ajouta « En parlant du derrière de ton crâne tu devrais te couper les cheveux, ils sont trop long dans ta nuque »

Il ne savait pas trop s’il devait à son tour parler de lui ou pas, après tout le jeune Kappa ne lui avait pas demandé et Jay ne voulait pas se lancer dans un monologue alors que ça n’intéresserait probablement personne. Son expression restait impassible, mais l’humour perçait dans ses propos. Le fait que les deux jeunes hommes étaient dans la même option et la même année avait rendu les choses assez difficiles lorsqu’il s’agissait de s’éviter. Heureusement que leur promo était assez nombreuse, cela avait évité bien des situations embarrassantes. Ils avaient de toute manière passait un accord silencieux, Jay squattait les bancs du fond alors que Nathan allait plutôt devant, et cela fonctionnait plutôt bien. La dernière remarque de ce dernier avait fait tilter Jay cependant, il voyait bien le derrière de ce crâne, c’était une sorte de point de repère et inconsciemment, il savait quand le jeune homme manquait une classe. Il ne se posait pas plus de question que ça mais il était conscient de la présence ou non du jeune homme et maintenant qu’il y pensait, il trouvait que c’était un peu étrange tout de même.

Nathan avait vu juste, Laura était belle et bien une de ses sœurs. Jay se rappela alors qu’il ne devait pas divulguer l’information et que leur petite histoire devait rester un secret pour les Kappa. Il ne savait pas trop s’il pouvait faire confiance à Nathan… Il hésita donc un instant et continua

« Oui… Très mignonne d’ailleurs. Mais je te fais confiance, n’en parle pas, elle ne veut pas que les gens sachent qu’elle a succombé à mon charme ravageur » finit-il avec un clin d’œil.

Il avait lâché le mot confiance. Il lui avait dit exactement ce qu’il aurait dit quelques années auparavant dans la même situation. Il eut soudain l’impression que quelqu’un les avait mis dans une machine à remonter le temps. Il était probablement temps qu’il quitte la chambre de son ancien ami mais…


© fiche créée par ell



_________________
Cocaïne won't save you !©

Voir le profil de l'utilisateur http://haveanotherline.tumblr.com
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 657
Age : 24
Année : 4eme année
Option : Arts
Célébrité : Gaspard Ulliel
Crédit : © Sulky*
Date d'inscription : 28/08/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Libre

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Mar 4 Déc - 15:20


Nathan & Jay

Suite à l'évocation de leur dernière bagarre (non pas qu'il y en ait eu plusieurs), Nathan n'eut pas besoin de beaucoup de temps pour se rappeler la cause de sa douleur à la main. Le geste que fit Jay vers son nez remémora au Kappa la sensation mi-agréable, mi-insupportable d'avoir collé son poing dans le visage de son interlocuteur. Insupportable de douleur et agréable car il fallait bien avouer que sur le moment, c'était très satisfaisant de lui en mettre une.
Aujourd'hui, ça le faisait presque rire. Nathan n'avait pas l'expérience des bagarres, hormis celles avec son frère ou peut-être un ou deux remontages de bretelles par des petits amis furieux du mec qui s'était tapé leurs copines un peu plus tôt. Il était bien trop calme pour être par de telles pulsions, même trop parfois. Mais c'était pourtant lui qui avait donné le premier coup. Il rit donc de bon cœur à la réponse de Jay, rire qu'il ne stoppa pas, malgré la surprise qui le suivit. C'était une sensation tellement étrange... Déjà qu'il n'était pas du genre très expressif (du moins, ce n'était que physique), ses éclats lui semblèrent libérateur d'une tension qui semblait régner depuis trop longtemps chez lui.

Cependant, l'étudiant ne prolongea pas longtemps cet instant. Pas habitué à ces démonstrations de joie, qu'elles se fassent grâce à Jay lui fit presque peur. Etait-ce donc à cause de lui que Nathan était si... Blasé ? Non... Il avait toujours eu cet état d'esprit de ne pas vouloir en dire ou montrer trop. Mais c'était arrivé à un stade trop important pour être naturel. Cependant... Peut-être depuis cette fameuse soirée, Nathan ne s'était plus trop montré sous cet aspect-là. Une volonté de changement s'était fait ressentir. A vrai dire, il avait eu beau vouloir tourner la page avec Jay, il n'avait jamais réussi et il cachait certainement sa frustration derrière cette façade. Tourner la page était-elle vraiment la solution ?

- Quoi ? Tu écoutes encore ce que disent nos amis sur moi ? Je pensais que tu étais plus du genre à les ignorer s'ils abordaient le sujet.

Nathan ricana de sa remarque, une touche de mélancolie dans la voix. Ce qu'il disait n'était pas totalement faux, c'est comme ça qu'il avait imaginé le comportement de Jay pendant tout ce temps. Comme lui avait fait en fait. Mais il fallait bien avouer qu'Ellen l'avait tellement bassiné à vouloir à tout prix parler de Jay qu'il avait fini par s'y résigner et même s'y habituer. De toute manière, il n'y avait qu'une personne avec qui Nathan refusait désormais de parler du Delta : Alice. Il ne voulait pas réanimer le sujet et puis, il fallait avouer qu'ils avaient étrangement très peu parlé depuis, en dehors des conversations de groupes au sein des Kappas. Chose qu'il regrettait énormément car Nathan avait appris à apprécier la jeune femme.

Quand Jay évoqua ses cheveux, Nathan porta instinctivement sa main à sa nuque. Il n'était pas sûr que le Delta se moquait de lui ou non mais il fallait bien avouer que la crinière du Kappa se faisait sentir...

Jay avait donc passé une soirée avec une Kappa... Cela n'étonnait pas Nathan mais il trouvait quand même cela étrange. Combien de filles s'était-il fait dans les chambres voisines à la sienne ? Il pouffa intérieurement, sans exprimer l'objet de ses pensées. Du moins pour le moment. Pour l'instant, le problème était comment réagir. Comment réagir à ce que Jay partageait avec lui. Etaient-ils revenus dans le passé, lorsqu'ils se racontaient leurs conquêtes ou n'était-ce devenu qu'un réflexe de mâle de se partager leurs exploits ? Visiblement, la machine à remonter le temps avait encore fait des siennes car Nathan était quasiment certain d'avoir entendu "je te fais confiance". Woh ! Pouvait-on encore parler de confiance ?

- Tu m'étonnes qu'elle veuille pas que ça se sache, t'as vu ta tête ?, répliqua-t-il donc, croyant ne pas aller plus loin que Jay ne l'avait déjà fait. Mais il n'avait pu s'empêcher de lui donner un léger coup de pied dans la chaussure, pour montrer qu'il le taquinait. Et ça, c'était pas complice peut-être ?

© fiche créée par ell



_________________
    homo-garou Ier
    Mon Image
    Maow !

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
DELTA
avatar
Nombre de messages : 507
Age : 24
Localisation : Paris/Tours
Année : 4ème
Option : Arts
Célébrité : Alex Turner
Crédit : CRIPSOW (bazzart)
Date d'inscription : 24/06/2008
Jukebox : En ce moment: Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness, Eugene McGuinness


Feuille de personnage
Disponibilité RP:

:
MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan) Dim 9 Déc - 4:44


Nathan & Jay

[i]Jay sursauta lorsque Nathan éclata de rire. Un rire qui n’était ni sarcastique, ni moqueur, un rire sincère venant du cœur et qui allégeait encore un peu plus l’atmosphère de la chambre qui se faisait de moins en moins étouffante. Il n’osa néanmoins pas joindre le jeune homme, qui s’arrêta de toute manière assez rapidement. Il avala une gorgée de sa bière et s’assit sur le rebord du lit, se rapprochant inconsciemment un peu plus de Nathan et de la conversation qu’ils avaient. Rien que l’idée d’avoir une conversation avec le Kappa semblait incongrue et pourtant, à ce moment précis, cela semblait presque normal.

Le Delta fut étonné par la remarque de Nathan. Il pensait donc vraiment qu’il n’en avait rien à faire de lui ? Peut-être était-ce la façon dont ce dernier avait réagi, refusant toute conversation à son propos mais ce n’était pas le cas de Jay. Il avait continué de s’intéresser à la vie de Nathan, principalement pour trouver de bonnes raisons de le critiquer mais aussi un peu, il fallait bien l’admettre, parce qu’il était sincèrement intéressé. Cela pouvait surprendre car en apparence, Jay ressemblait à ce genre de mec qui se fou de tout et de tout le monde, mais c’était en fait tout l’inverse, il est très sensible et même si il ne l’admettra jamais, tient beaucoup à ses amis, les actuels comme les anciens.

« C’est pas de ma faute si ta vie est si passionnante qu’elle parvient à mes oreilles, même lorsque je me les bouche »

Encore une fois, rien de méchant, juste les habituelles piques qu’ils avaient l’habitude de se lancer lorsqu’ils étaient plus jeune. Jay écrasa la cigarette que Nathan lui avait offert quelques minutes auparavant et en sortit son paquet de sa poche pour en sortir une autre qu’il alluma tout de suite. Il hésita à en proposer une à son ancien ami mais il remarqua qu’il n’avait pas fini la sienne et se ravisa donc, laissant son paquet ouvert sur la table de nuit comme une invitation. Il bailla un peu et jeta un œil à l’heure. 4h25. Wow, il était vraiment tard là… Il sourit lorsqu’il vu la main de Nathan passer dans ses cheveux, voyant que sa remarque capillaires avait fait effet.

Ce fut au tour de Jay d’éclater de rire à la remarque du jeune Kappa. Il n’avait pas tout à fait tort, il n’avait pas toujours une tête qui inspirait confiance, surtout ces derniers temps entre les devoirs à rendre et les soirées, il n’avait pas beaucoup de temps pour dormir et cela se voyait. Il avait des cernes qui descendaient au milieu du visage et quoi qu’il puisse penser, c’était tout sauf sexy. Il passa sa main dans les cheveux pour remettre sa mèche en place. Cette soirée avait décidemment pris une tournure inattendue et il passait un bon moment. Il ne savait pas vraiment à quoi s’était dû, si c’était à cause de la fatigue des jeunes hommes ou des souvenirs associés à l’endroit ou tout simplement l’envie de se réconcilier qui était plus importante que celle de continuer de se détester, en tout cas, ce n’est que lorsqu’il s’arrêta de rire, il se rendit compte que Nathan lui avait donné un petit coup de pied complice. Il ne réagit pas et lança :

« Moi au moins je n’en suis pas rendue à traîner dans les concerts d’ados pré pubères pour réussir à avoir une fille ! »

Un de ses frères lui avait raconté qu’il avait vu un Nathan complètement perdu quelque semaine auparavant lors du concert de One Direction dans la ville voisine. Jay n’avait même pas cherché à savoir pourquoi son frère était là, il était juste trop heureux d’avoir ce genre d’info sur Nathan, cela pouvait toujours être utile et à défaut d’autre chose, cela lui donnait une bonne occasion de se moquer. C’est les yeux pleins de malice qu’il croisa le regard de Nathan et qu’il recommença à rire en voyant la mine déconfite du jeune homme qui aurait certainement préféré mourir plutôt que de laisser Jay savoir ça.

La complicité qui s’était installée entre les deux jeunes gens commençait à rendre Jay presque mal à l’aise encore. Il devait dire quelque chose, mais il ne voulait pas faire retomber l’ambiance ou vexer le Kappa. Mais il ne put s’empêcher d’hésiter et de dire :

« Tu sais mec… Je suis… J’suis… désolé… »

Il ne savait pas vraiment pourquoi il s’excusait. Enfin si, il avait un tas de raisons de le faire. Désolé d’avoir fait tout foirer, désolé d’avoir rejeter la faute entièrement sur toi, désolé pour toutes les crasses que je t’ai faite, désolé pour le poing dans ta gueule. Il ne précisa pas et se contenta de se lever et de donner une tape dans le dos du jeune homme avec un sourire, histoire de dédramatiser ses propos.



© fiche créée par ell



_________________
Cocaïne won't save you !©

Voir le profil de l'utilisateur http://haveanotherline.tumblr.com
___________________________________________________________
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 'cause nobody compares to you (Nathan)


___________________________________________________________

'cause nobody compares to you (Nathan)

Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROTHERHOOD : Harvard Campus ::  :: Résidence Kappa Alpha Lambda :: chambres-