Partagez|

Et si on oubliait ? ♦ Nathan

KAPPA
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 25
Année : 4éme année
Option : Arts
Célébrité : Clemence Poesy
Crédit : .
Date d'inscription : 06/12/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP:

:
MessageSujet: Et si on oubliait ? ♦ Nathan Ven 7 Déc - 15:36

Et si on oubliait ?
Nathan & Alice





Impossible de se concentrer. Alice posa le roman qu'elle tenait dans ses mains sur sa housse de couette et se leva pour enfiler une veste. Elle appréciait la résidence des étudiants Kappa, c'était un endroit convivial, mais il était souvent difficile d'y avoir le silence. La jeune femme dévala les escaliers pour jeter un œil dans le salon où une grande majorité des Kappa masculins étaient réunis pour un tournoi de Wii. Les rires puérils que lâchaient les hommes de la fraternité pouvaient se faire entendre de l'extérieur, Alice en était certaine. Sans dire un mot, elle enfila une paire de talons et attrapa son sac avant de quitter la Résidence. L'air frais lui fouetta le visage et fit voler quelques mèches blondes. Elle marcha à petite allure vers St Andrew Street avec l'idée d'aller se détendre un peu dans le parc. C'était un endroit qu'Alice avait l'habitude de côtoyer pendant son temps libre, c'était à la fois calme et reposant, mais aussi inspirant quand elle manquait cruellement d'idée pour un projet d'arts. Justement, la blondinette avait bien besoin de se vider la tête le temps de quelques heures. Trop de questions s'y bousculaient et un grand bol d'air frais remettrait peut-être de l'ordre dans tout ça.

Le parc était vide à cette heure-là, Alice s'installa sur un banc en bois blanc et sorti de son sac le roman qu'elle avait commencé à lire. Juste une ombre de Karine Giebel, roman que lui avait conseillé de lire l'un de ses professeurs. Ce n'était pas le genre de lecture qu'avait l'habitude la jeune femme, elle était plutôt du genre à aimer les histoires à l'eau de rose remplit d'amour et d'espoir, mais elle s'était laissé tenter par la découverte d'un univers plus froid. Le temps s'écoulait sans qu'Alice ne s'en rende compte et c'est le bruit sourd de la grande horloge qui sorti la demoiselle de sa lecture. Il était temps pour elle de rebrousser chemin, elle avait surement de l'aide à apporter aux Kappas pour une prochaine soirée. L'étudiante traversa le parc et s'arrêta devant un vendeur de confiserie en tout genre. C'était passage obligatoire, à chaque sortie au parc, elle repartait toujours avec une cochonnerie à grignoter. Sans réfléchir plus longtemps, elle commanda un milkshake à la fraise et reprit chemin, sourire aux lèvres. Elle porta la paille à ses lèvres et releva les yeux. Alice avançait droit vers une silhouette qu'elle connaissait très bien. Quelques pas de plus et la silhouette se transforma en une personne bien visible et comme elle l'avait deviné, il s'agissait de Nathan. Elle n'avait pas reparlé au Kappa depuis la fameuse fête où il s'était battu avec Jay. Un mauvais souvenir qu'Alice aurait préféré oublier. Elle avait été en compagnie de Nathan depuis, elle ne pouvait pas faire autrement, faisant partie tous les deux de la même confrérie, mais ils n'avaient pas mis les choses au clair. L'étudiante était quelque peu embarrassée, elle avait prit la défense de Nathan, pourtant elle lui en voulait d'avoir frappé son ami. Qu'importe, elle se trouvait devant lui et ils n'allaient pas pouvoir ignorer la situation bien longtemps. Une fois suffisamment proche, Alice stoppa sa marche et adressa un sourire discret au jeune homme.


« Salut Nathan. »


Sa voix s'éleva doucement dans le parc quasi vide. Elle avait parlé d'une voix calme et douce comme elle avait l'habitude de le faire. C'était une fille discrète qui ne faisait pas parler d'elle quand ce n'était pas nécessaire. Elle attrapa la paille entre ses doigts et se mit à jouer avec, signe qu'elle n'était pas très à l'aise. Elle était pourtant du genre amicale, à ne pas se prendre la tête, mais elle n'avait pas honte à avouer qu'à l'instant, elle ne savait pas quoi dire pour engager la conversation. Elle espérait que Nathan trouverait une explication à son comportement. Elle avait toujours eu une image positive de lui, cet excès ne lui était pas habituel, elle en était persuadée. Alice reporta son attention sur le visage doux du brun. Elle s'était habituée à sa présence et commençait à l'apprécier, il serait bête de gâcher ce lien à cause d'un dérapage.


« Tu vas bien ? Je n'ai pas eu beaucoup de tes nouvelles depuis cette fameuse fête... »


Sushi Salé

_________________
Alice ça glisse, aux pays des merveilles.

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 657
Age : 24
Année : 4eme année
Option : Arts
Célébrité : Gaspard Ulliel
Crédit : © Sulky*
Date d'inscription : 28/08/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Libre

:
MessageSujet: Re: Et si on oubliait ? ♦ Nathan Ven 7 Déc - 23:13





Nathan & Alice

Et si on oubliait?

Ces derniers temps, Nathan avait eu besoin de changements dans sa vie. Il ne savait pas pourquoi mais il sentait que c'était le seul moyen pour aller de l'avant. Il avait l'impression de stagner depuis des années, dans ses études, ses amis, ses intérêts... Un coup de poing dans la tête, il fallait avouer que ça réveillait !
Au début du semestre, il avait décidé de changer d'option dans les arts et de ranger sa vieille caméra dans une boîte sous son lit. Il était temps d'oublier le passé. Cependant, il fallait bien avouer qu'il ne pouvait se séparer définitivement du monde du cinéma. Sa passion pour les vieux films restait toujours présente et il avait toujours la démente envie de filmer tout et n'importe quoi. Il s'était donc inscrit par compensation dans le club cinéma de l'université. Son addiction à la bobine pouvait être de nouveau assouvie ! D'ailleurs, il venait juste de prendre sa dose.

Nathan n'était pas très bavard dans ce club mais les gens avaient l'air d'apprécier son travail et sa motivation. La plupart d'entre eux n'étaient pas des étudiants en arts mais des amateurs ou passionnés qui se lançaient par curiosité. L'expérience et les connaissances du Kappa étaient donc les bienvenues ! Il y passait plusieurs fois par semaine, lorsque les cours et la fraternité lui permettaient. Il s'était rapproché d'un petit groupe qui souhaitait tourner un court métrage. Seul problème : leur muse. Comme en peinture, ce travail demandait un personnage autour de qui graviter pour un monologue d'une dizaine de minutes et qui serait seule pièce majeure de la partie. Cependant, il était clair qu'il ne fallait pas n'importe qui pour jouer ça. Tout était important, le physique, la gestuelle, la voix, les expressions... Et trouver la personne parfaite qui accepterait de tourner pour eux, même dans une université comme Harvard, c'était chercher une aiguille dans une botte de foin.

Avant de partir cet après-midi-là, il avait promis d'aller imprimer des annonces afin de lancer un casting pour trouver cette fameuse muse. Même si Nathan n'était pas totalement pour cette idée. Pour lui, il fallait la trouver par eux-mêmes et non à travers des bouts de papier placardés et des entretiens de deux minutes avec les personnes volontaires. Il fallait cependant avancer sur leur travail... Le Kappa décida donc de passer par la ville pour aller chez l'imprimeur, avant d'aller accrocher ces affiches un peu partout. Il était déjà tard et il fallait qu'il se dépêche s'il ne voulait pas se retrouver face à une porte close. Il se lança donc pour traverser l'énorme parc qui séparait le campus et le centre-ville de Cambridge, afin de raccourcir le chemin. Mais visiblement, le destin avait décidé qu'il n'allait pas imprimer son annonce ce jour-là. Il commençait à marcher dans l'allée principale quand une silhouette blonde apparut dans son champ de vision, une silhouette qui ne lui était pas inconnue. Le visage d'Alice fut traversé par un léger sourire qui stoppa net Nathan dans sa marche.

- Hum... Salut Alice, s'étrangla-t-il, dans la plus grande confusion possible. L'étudiant était soudainement pris d'un tic nerveux, ne cessant de se frotter la nuque. Pour la première fois depuis un moment maintenant, ils se retrouvaient de nouveau en face. La situation ne pouvait être que gênante et c'était bien pour ça que tous les deux l'avaient fui pendant si longtemps. Il avait presque l'impression de réentendre sa voix pour la première fois, même s'ils avaient bien du se reparler chez les Kappas...
Alice était partie sans rien dire, ce fameux soir où tout avait dégénéré... Nathan n'avait pas cessé de culpabiliser depuis. Pas pour la correction qu'il avait donné à Jay mais pour la mauvaise impression qu'il lui avait donné et le manque de tact envers elle.

- Ça va, merci, et toi ? Écoute..., commença-t-il, jetant un coup d'oeil à sa montre, se rappelant soudainement ce qu'il faisait là. Je... Tu veux qu'on discute ?

Nathan n'avait pas la conversation facile et ça devait être bien une des premières fois où il proposait une telle discussion sans qu'on lui impose. Mais il lui semblait que dans ce cas-là, c'était vraiment nécessaire... Sa question était peut-être un peu abrupte mais il n'avait vraiment pas envie d'en rester là.


(c) Spinelsuns

_________________
    homo-garou Ier
    Mon Image
    Maow !

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 25
Année : 4éme année
Option : Arts
Célébrité : Clemence Poesy
Crédit : .
Date d'inscription : 06/12/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP:

:
MessageSujet: Re: Et si on oubliait ? ♦ Nathan Sam 8 Déc - 15:42

Et si on oubliait ?
Nathan & Alice





Nathan n'avait visiblement pas l'air plus à l'aise que la jeune Kappa ce qui l'aida à se rassurer un peu. Elle n'était pas seule dans cette situation. Le jeune homme lança un regard furtif à sa montre, peut-être était-il pressé, mais les quelques paroles qu'il bafouilla réchauffa un peu le cœur d'Alice. Elle hocha légèrement la tête et répondit d'une voix calme.


« Ça va aussi, oui je veux bien qu'on en parle, tu n'as rien de prévu ? »


Tout en fixant la réaction de Nathan, Alice porta la paille à ses lèvres et termina sa boisson. Elle était curieuse d'entendre l'explication du Kappa. L'histoire entre Nathan et le bon ami de la demoiselle, Jay, était délicate. Ils avaient été de grands amis à une époque, une amitié très forte, mais que la dépendance de Jay à la drogue avait réussie à briser. Nathan ne supportait pas ce que son ami était devenu et Alice pouvait le comprendre, mais elle avait du mal à imaginer qu'il pouvait abandonner son ami à la période où justement il avait le plus besoin d'aide. Jay ne méritait pas une telle correction même si ce soir-là, il avait été particulièrement pénible. Alice haussa les épaules aux souvenirs de cette fête puis avança doucement vers la petite rivière qui longeait toute la longueur du parc. Un petit pont improvisait bordait cette dernière et elle décida de s'y asseoir, laissant pendre ses jambes au-dessus de l'eau. Un autre point dérangeait particulièrement la jeune femme, durant cette fête, Jay avait mentionné le fait que Nathan se servait d'elle pour lui faire du mal. Elle n'avait jamais eu cette impression quand elle était en compagnie du Kappa, mais le doute demeurait dans un coin de sa tête. Peut-être qu'il ne l'appréciait pas autant qu'Alice ne l'appréciait lui. C'était une autre histoire à tirer au clair, décidément cette foutue soirée avait réussie à mettre un sacré bordel dans la vie des trois étudiants.


« J'aimerais juste comprendre pourquoi tu as agi comme ça, j'ai pris ta défense ce soir-là, mais je cautionne pas pour autant, Jay ne méritait pas un coup pareil, il a besoin de nous. »


Alice ne voulait pas faire la morale à Nathan, ce n'était pas son genre et le jeune homme était libre d'agir comme il le souhaitait, elle avait juste envie que les tensions s'apaisent un peu. C'était délicat d'être la personne du milieu, elle appréciait les deux garçons pour des raisons différentes. Le regard de la blondinette se perdit dans le vide tandis que son esprit vagabondait entre les différents souvenirs qu'elle pouvait avoir de la soirée. Il n'était pas trop tard pour que tout rentre dans l'ordre. Dans un souffle, Alice entrouvrit les lèvres pour reprendre la parole.


« Il y a autre chose, je suis désolée de te demander ça, mais est-ce que ta démarche pour me connaître était sincère ? Parce que la mienne l'était et l'est toujours, je t'apprécie vraiment, tout comme Jay et je ne voudrais pas que tu me parles pour les mauvaises raisons... »


Sushi Salé

_________________
Alice ça glisse, aux pays des merveilles.

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 657
Age : 24
Année : 4eme année
Option : Arts
Célébrité : Gaspard Ulliel
Crédit : © Sulky*
Date d'inscription : 28/08/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Libre

:
MessageSujet: Re: Et si on oubliait ? ♦ Nathan Dim 9 Déc - 1:35





Nathan & Alice

Et si on oubliait?

Visiblement, Alice avait remarqué son coup d'œil vers son poignet. Ce n'est pas non plus comme s'il avait été discret mais il ne voulait pas qu'elle croit qu'elle le dérangeait. Certes, ça l'empêcherait de faire son action si précieuse pour les membres du club cinéma mais pour lui, ça n'avait déjà plus d'importance

- Non ! Enfin si... Mais c'est sans importance !

De toute manière, il n'allait pas s'enfuir maintenant. Il avait regretté pendant si longtemps de ne pas lui parler. A chaque fois qu'il l'avait croisé, il lui accordait un vague sourire et un bref salut. Quand ils se retrouvaient dans des conversations de groupe, il lançait quelques remarques mais essayait de viser le moins possible la jeune femme. Des situations insupportables car il ne pouvait plus être naturel. Il était certain que ça ne pouvait qu'accentuer le malaise entre eux. Apparemment, le destin lui avait joué un de ses tours. Il ne pouvait plus lutter, il ne lui restait plus qu'à affronter la douce blonde. De quoi avais-tu si peur Curtis?
Il ne put s'empêcher de suivre des yeux le mouvement d'Alice de porter la paille de son gobelet à ses lèvres. Cela le fit sourire inconsciemment. Un peu plus tôt, il avait déjà trouvé adorable sa manière à elle d'exprimer sa gêne en jouant avec la paille. Il était certain que c'était nettement moins mignon chez lui, à ne pas tenir en place. Une boule au ventre, il était plus stressé qu'un jour d'examen. La phrase que la Kappa lui sortit ne fit que tordre un peu plus son estomac.

- Excuse-moi... J'ai mal agi ce soir-là, commença-t-il, perdant totalement son sourire. Il se passa une main sur le visage avant de reprendre. Jay n'avait cessé de me provoquer depuis plusieurs semaines... Et qu'il rejette toute la faute sur moi... Je ne veux pas prendre ma défense, j'assume ma part de responsabilité.

Cette soirée-là, c'était le bilan de toutes les dernières scènes que Jay lui avait fait. Le provoquer avec Elly, sa cousine notamment. Et puis le Delta avait fini par dire que c'était de la faute de Nathan s'il en était à ce point-là aujourd'hui. Un poids trop lourd qui venait conclure les dernières actions de Jay qui avaient blessé Nathan et surtout ses proches. Sur le coup, Alice n'avait pu prendre que la défense de son frère Kappa car Jay l'avait agressé dès le début sans raison et n'avait pu s'empêcher de l'attaquer ouvertement une fois encore. Cependant, qu'aujourd'hui elle lui reproche de ne pas être là donna à Nathan une bonne claque. Que Jay ne le mérite pas ? Ça, il ne pouvait s'y résoudre ! Il était sûr que même Jay reconnaitrait qu'il le méritait ! D'ailleurs, il ne lui avait pas reproché la dernière fois qu'il s'était vu. Car oui, il s'était vu. Mais Nathan n'était pas encore prêt à en parler à Alice et de toute manière, ce n'était pas bien venu dans cette conversation. Il ne voulait pas discuter de ça ou du moins pas pour le moment. Et puis entre nous, il ne valait peut-être mieux pas qu'il en parle du tout, pour l’intérêt de Jay comme du sien.

- Crois-moi, Jay n'est pas encore prêt à accepter mon aide !

Il lui glissa un sourire en disant ça. Il imaginait bien la réaction de son ancien ami. Il serait capable d'en remettre une à Nathan juste parce qu'il ne le penserait pas sincère et qu'il croirait qu'il se foutrait de lui. De son côté, il préférait rire de la situation. Il se doutait que ce n'était pas facile pour Alice de se retrouver dans une telle position. Il savait qu'elle continuait à fréquenter le Delta. Après tout, elle était amie avec lui avant le Kappa et elle semblait être la corde auquel Jay se raccrochait. Mais eux, étaient-ils amis ? Non, Nathan n'aurait pas défini leur relation comme ça. Alice et lui ne se connaissaient pas encore assez. Cependant, il appréciait sa compagnie, que ce soit pour les discussions qu'ils pouvaient avoir ou simplement sa présence. Sa douceur et son naturel semblaient l'apaiser. Malheureusement, Alice semblait douter de ça comme l'avait craint Nathan pendant tout ce temps.

- S'il-te-plaît, non... Ne crois pas Jay sur ce coup-là! Fais-moi confiance, je t'apprécie... Vraiment!

Nathan maudissait Jay de lui avoir mis de telles idées en tête. Il était au courant depuis longtemps de la relation que le Delta et la Kappa entretenaient mais jamais, jamais il n'était allé lui parler à une fin qui avait un rapport avec Jay. Nathan l'avait même rencontrée avant lui et cela faisait longtemps qu'il voulait apprendre à la connaître. Et même le soir du bal où il l'avait comme cavalière, il s'était douté que Jay aurait pu mal le prendre mais sincèrement, quand Nathan avait fait sa demande, ça ne lui avait pas traversé l'esprit. Au contraire de ce que le Delta avait fait en utilisant sa cousine.


(c) Spinelsuns


_________________
    homo-garou Ier
    Mon Image
    Maow !


Dernière édition par Nathan Curtis le Lun 10 Déc - 20:17, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 25
Année : 4éme année
Option : Arts
Célébrité : Clemence Poesy
Crédit : .
Date d'inscription : 06/12/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP:

:
MessageSujet: Re: Et si on oubliait ? ♦ Nathan Dim 9 Déc - 17:29

Et si on oubliait ?
Nathan & Alice





Nathan affirma qu'il avait mal réagi en agissant ainsi à cette soirée, Alice n'avait pas imaginé qu'il dirait le contraire, c'était un garçon bien. Il ne cherchait pas à se faire remarquer, il était du genre calme, un peu comme la jeune Kappa, c'était surement une des raisons pour laquelle elle l'appréciait. Elle connaissait Nathan depuis quelques années maintenant, ils étaient les deux seuls bizuts le jour de l'intégration à assister et non subir le bizutage. Ils avaient passé leur scolarité à partager plusieurs cours, la même fraternité, les mêmes fêtes sans jamais vraiment apprendre à se connaître. Alice ne pourrait pas expliquer ce qui a pris tant de temps pour que le moment arrive, mais elle ne regrettait pas d'avoir franchi ce cap et d'être désormais un peu plus proche du Kappa. Sa compagnie était appréciable tout comme son physique. Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme et elle haussa légèrement les épaules. Elle ne possédait pas de radars pour détecter les mensonges, mais elle prenait avec plaisir le risque de croire aux paroles du beau brun. Il avait l'air sincère et elle n'avait aucune raison de ne pas le croire, il avait toujours été gentil avec elle.


« D'accord, je te fais confiance. » lâcha t-elle accompagné d'un sourire charmeur.


Oublier ce dérapage prendrait peut-être un certain temps, mais Alice n'avait plus envie d'y penser pour l'instant. Elle était le genre de personne à aller de l'avant, à partir sur de nouvelles bases. Elle pouvait considérer ses problèmes comme résolus et saluer Nathan, mais elle avait envie de passer encore un peu de temps avec lui. Ne pas avoir été en contact avec le Kappa depuis la fête lui avait manqué. Elle avait besoin d'être en compagnie de personnes comme lui. Elle se rappela que si elle avait eu la chance de le croiser aujourd'hui c'était parce qu'il devait se rendre quelque part, peut-être pouvait-elle l'accompagner, ça ne coutait rien de demander.


« Tu avais quelque chose à faire, je peux t'accompagner si tu veux ? Si tu ne préfères pas, je comprendrais. »


Son sourire ne quittait pas le visage d'Alice. Elle avait ce don pour paraitre toujours calme et amusée, comme si rien n'était grave. C'était parfois déstabilisant pour certaines personnes, c'était sa façon à elle de faire comprendre qu'elle était forte, qu'elle n'était pas la fille sensible que son physique pouvait laisser croire.


Sushi Salé

_________________
Alice ça glisse, aux pays des merveilles.

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
KAPPA
avatar
Nombre de messages : 657
Age : 24
Année : 4eme année
Option : Arts
Célébrité : Gaspard Ulliel
Crédit : © Sulky*
Date d'inscription : 28/08/2012


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Libre

:
MessageSujet: Re: Et si on oubliait ? ♦ Nathan Lun 10 Déc - 20:49





Nathan & Alice

Et si on oubliait?

Visiblement, Alice ne doutait pas de sa parole. Son sourire et son léger haussement d'épaules apaisèrent enfin Nathan qui se sentait désormais allégé d'un poids considérable. Décidément, que lui arrivait-il en ce moment ? Les choses tournaient trop bien, cela le tracassait presque d'autant plus. Le Kappa n'était pas ce qu'il y a de plus optimiste, bien que plutôt objectif. Qu'était ce sentiment de flottement et d'apaisement ? Il avait l'impression de ne pas avoir vécu ça depuis le lycée. Depuis... Depuis qu'il avait été... Non ! Le sourire idiot qui s'étalait sur son visage disparut brusquement pour accueillir une mine déconfite, les yeux ronds. Nathan se reprit très vite afin de ne rien laisser déceler à la jeune femme. Il se força donc de nouveau à sourire, l'air de rien. Le stress de la conversation l'avait à peine quitté qu'il ne la regardait de nouveau plus. Il osa un regard quand elle eut les yeux occupés ailleurs et sentit son cœur se serrer. Qu'est-ce que c'est que ça ? Abruti...

Occupé à ne laisser rien voir de sa débâcle intérieure, le jeune homme regagna enfin ses esprits quand Alice ouvrit de nouveau la bouche. Il la regarda donc, prenant gare à ne pas croiser son regard en fixant ses lèvres au fur et à mesure qu'elle parlait. Il buvait ses paroles en se demandant si elle n'allait pas le trouver trop étrange aujourd'hui. Merde, même ses lèvres étaient belles. Nathan se tourna brusquement en direction de la ville, ferma les yeux et prit une grande inspiration. Reprends-toi !

- Je préférerai avoir d'autres genres d'occupations avec toi..., répondit-il en se maudissant dès ses premiers mots, qui pouvaient être pleins de sous-entendus qu'il n'avait pas du tout voulus. Du moins, consciemment. Mais si ça ne te dérange pas, il faut que j'aille photocopier quelques tracts pour mon club... En ta compagnie évidemment, si tu es toujours sûre de vouloir me suivre !

Nathan ne put s'empêcher de remarquer le sourire d'Alice (évidemment, il ne faisait que fixer sa bouche!) quand elle eut fini et trouva étonnant sa manière de prendre à la légère le fait qu'il puisse ne pas vouloir de sa compagnie. Il appuya donc plus encore son sourire pour lui assurer qu'une telle idée ne lui traverserait même pas l'esprit. Il commença à faire quelques pas à reculons, cette fois-ci en la regardant droit dans les yeux. Il lui glissa un sourire en coin signifiant qu'il n'attendait plus que sa réponse.


(c) Spinelsuns

_________________
    homo-garou Ier
    Mon Image
    Maow !

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et si on oubliait ? ♦ Nathan


___________________________________________________________

Et si on oubliait ? ♦ Nathan

Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROTHERHOOD : Harvard Campus ::  :: St Andrew Street :: harvard square-