Partagez|

Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly

Personnel
avatar
Nombre de messages : 680
Age : 25
Date d'inscription : 19/04/2008


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Occupé(e)

:
MessageSujet: Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly Sam 18 Avr - 15:48

    En cet après-midi de chaleur, les amphithéâtres étaient bondés d’élèves suivant leurs cours et suant de travailler avec ce soleil tapant. Cependant, lorsqu’on allait un peu plus loin, les couloirs étaient quasiment vides car les étudiants n’ayant pas cours préféraient passer leur temps dehors. Nathan aurait aimé ce jour-là faire partie des autres. Du moins, il l’était il y a encore quelques instants, entouré d’une bande d’étudiants de la même section que lui qui gribouillaient sur leurs pochettes ou grattaient sur une guitare, mais il avait dû les quitter se rappelant qu’au contraire des autres, il n’était pas à jour dans son travail. Le jeune homme n’avait jamais été un grand travailleur mais pour garder des résultats convenables, il y avait toujours un moment ou un autre où il arrêtait de retarder son boulot, en entassant devoir sur devoir et brouillons sur brouillons. Et deux fêtes en une semaine lui avaient suffit pour mettre un peu plus la pagaille dans son emploi du temps cauchemardesque.

    Se séparant donc à contre cœur de son groupe de camarades, Nathan s’était rapidement excusé et marchait lentement sur le chemin qui menait au bâtiment principal de l’université, les mains enfoncés dans les poches de son jean et donnant des coups de pied de temps à autre dans les graviers. Il n’avait vraiment aucune envie de faire ce foutu devoir qui ne l’intéressait en rien d’ailleurs… La musique classique occidentale ! Qu’en avait-il à faire après tout ? Ce n’était pas pour ça qu’il avait choisi la section arts… Ca, il le ronchonna plusieurs fois pour lui-même, tandis qu’il marchait tout seul. Décidément, ce n’était pas son jour de chance. D’abord, il s’était privé d’un passage à la cafet’ pour déjeuner, croyant être en retard pour son cours de l’après-midi. En se précipitant à celui-ci, il s’était accroché le genou dans du matériel dangereux que baladaient les élèves des Sciences dans les couloirs. Et finalement, il avait appris que son prof’ n’était pas là. Quelle joie !

    Nathan regarda son genou en repensant à ça, soupirant à la vue de la grosse déchirure que cela avait provoquée à son pantalon. Cela allait étrangement mal, ce look mi-grunge, au Nathan qu’on connaissait.

    Au bout de quelques minutes, l’étudiant monta enfin les premiers escaliers de la vieille bâtisse et alla directement farfouiller dans son casier, récupérer le polycopié de son devoir. Jetant par curiosité un regard autour de lui, il ne remarqua qu’un couple en train de se bécoter un peu plus loin et deux ou trois groupes d’amis. Il ouvrit le verrou et chercha encore quelques instants la feuille dont il avait besoin avant de se rappeler qu’il l’avait passée à une de ses "camarades".

    - C’est pas vrai, quelle poisse, marmonna-t-il.

    Claquant la porte métallique de son casier, il monta en deux temps trois mouvements des escaliers, se faufilant dans les couloirs. Il se dirigeait alors vers une des salles qu’occupaient certaines associations du lycée. La camarade en question était présidente de pas mal d’entre elles et si sa mémoire était bonne, il y en avait une qui était actuellement en train de se dérouler.
    Alors que Nathan tourna à un angle, il remarqua le flux soudain d’étudiants. La séance était probablement terminée. Il se laissa glisser contre un mur et s’assit par terre, en espérant la voir sortir à son tour. Cependant, plus le temps passait, moins il y avait de monde dans le couloir…




[ Compliqué le titre 8D]

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly Dim 19 Avr - 12:12

    I know rocks turn to sand
    And hearts can change hands
    And you're not to blame
    When the sky fills with rain
    But if we stay or walk away
    There's one thing that's true
    I still love you
    @ I still love you - Alexz Johnson.



    Malheureusement pour Elly, en cette après midi de chaleur, elle ne peut pas se prélasser dehors, allongée sur la pelouse, et prendre un bain de soleil, ou bien encore avoir le nez dans un bouquin comme elle a tellement l'habitude de le faire... Non rien de tout ça. Elle fait partie de ceux qui remplissent les amphithéâtres... Mais ça ne lui déplait pas pour autant. Seulement en ce moment elle préférait quand même être dehors surtout avec cette chaleur étouffante. La jeune fille prit alors une feuille de papier de son bloc note, elle l'arrache sans ménagement, ce qui provoque un bruit dans la pièce, certain se retournent et la regarde comme une bête curieuse, d'autre s'en moque complètement et suive le cours. Une fois la feuille arrachée, Elly la plie de façon a obtenir un truc qui ressemble à un éventail... Enfin de l'air ! Elle affiche alors un petit sourire, à ce moment elle est très fière d'elle !

    La jeune Alpha baisse les yeux sur son bloc note, qui devrait normalement être recouvert de quelques notes prise pendant le cours. Sauf que là, il n'y a rien sur la feuille, juste une page blanche qui va lui servir à rien... Aucune concentration en ce moment, les cours ne l'intéressent pas, ou plutôt ne l'intéressent plus... Elle a autre chose en tête et ça la poursuit partout, quoi qu'elle fasse, elle finit par y songer, et là c'est la catastrophe... Elle n'entend plus un mot de ce que dit le prof et elle se met seulement à penser... à penser à lui ! Mais pourquoi ? Elle ne devrait pas. C'est son cousin quand même... Elle se frotte les yeux, comme pour se l'enlever de la tête, son regard se pose à nouveau sur son bloc note... Elle saisit un stylo et griffonne un truc sur la feuille blanche : JE SUIS NULLE.

    Du retard dans son travail ? Oh mon dieu oui ! Elly en a énormément, à tel point qu'elle se demande comment elle a pu être aussi distraite et aussi peu sérieuse ces derniers temps... C'est pas elle du tout ça. Elle qui au collège et même au lycée se faisait surnommé "le rat de bibliothèque", et bien elle ne l'est à présent plus ! Elle sait très bien que dans son casier, il y a une multitude de bouquins qui n'attendent que d'être lu et analysés par la jeune fille... Mais elle n'a aucun courage, plus depuis qu'elle a à nouveau déçu Nathan, alors qu'elle s'était toujours jurée de ne jamais recommencer. Elle se rappelle la première fois, elle l'avait provoqué à cause de son anorexie... Même si aujourd'hui, elle pense qu'elle est guérie, elle est toujours aussi fâchée avec la nourriture et il y a encore des jours où elle ne mange pas...

    - Vous pouvez sortir... C'est terminé pour aujourd'hui, annonce alors le professeur.

    Elly relève brusquement, c'est bien les seules paroles qu'elle a écouté de lui... Elle ramasse son sac noir qui se trouve par terre, elle range à l'intérieur son stylo et son bloc note. Et maintenant direction le casier... Elle est bien pressé, elle va tellement vite qu'elle préfère se faufiler contre le mur pour éviter tout les gens... Malheureusement à elle, et bien elle ne fait pas attention à où elle met ses pieds et en deux temps trois mouvements, elle se rejette à terre. Elle se mord la lèvre inférieure et frappe le sol avec son poing... Elle soupire puis se retourne, elle pique un fard, la personne assise par terre, entre guillemets responsable de la chute d'Elly n'est autre que lui... Elle devient vraiment écarlate...

    - Je... Je suis.... euh, je suis désolée Nathan, je ne t'avais pas vu, j'espère que je t'ai pas fais mal au moins ?, bafouille-t-elle.

    Elle évite son regard, elle ramasse son sac qui s'est renversé sur le sol... Pas de chance, elle ne voulait pas tombé sur lui, et voilà qu'elle lui était presque tombée dessus... Pas top comme approche.

___________________________________________________________
Personnel
avatar
Nombre de messages : 680
Age : 25
Date d'inscription : 19/04/2008


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Occupé(e)

:
MessageSujet: Re: Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly Mar 21 Avr - 1:22

    Nathan regardait vaguement les étudiants qui passaient, plus par curiosité qu’autre chose. Il se doutait que si la demoiselle qu’il cherchait était dans le coin, elle l’aurait tout de suite accosté. Non pas qu’ils aient été un jour très proches, mais elle semblait apprécier le jeune homme. Peut-être même un peu plus que pour que cela paraisse normal… Lui ne le remarquait pas vraiment mais il s’était déjà pris quelques plaisanteries à ce sujet.

    Au bout d’un certain temps, Nathan finit par baisser la tête… Eh bien non, ce n’est pas aujourd’hui qu’il ferait son boulot. D’un côté, il aurait pu être parfaitement réjoui par cette nouvelle qui lui permettait ainsi de sortir avec ses camarades d’amphi’. D’un autre, il pourrait être déçu car il lui restait encore pas mal de devoirs bien plus ennuyeux à faire. Non, rien de tout ça, il s’en fichait à vrai dire. Quoiqu’il choisisse comme prochaine activité, il savait que ce n’était qu’une solution pour lui de cesser de réfléchir à ses tourments. Lui qui était pourtant d’une nature extrêmement rêveuse, il se forçait à présent à se vider la tête, à se plonger dans une quelconque occupation pour ne plus avoir à penser.

    Celles-ci étaient bien trop encombrées d’images, depuis un moment déjà. Celle d’Alicia quand ils s’étaient revus aux portes du cimetière. Elly qui embrassait Chace à ce stupide bal. Celui-ci qui se prenait un coup de la main de Nathan. Le coup qui avait été rendu. Et puis, Chace qui lui envoyait à la figure le « Elly en pince pour toi. Depuis longtemps… ». Ces paroles-ci l’avaient hanté depuis ce jour où les deux fameux rivaux s’étaient battus. Il était vrai que ce soir-là, Nathan avait été long à réagir à cette idée. Il avait d’abord eu du mal à en comprendre le sens, comme si cela n’avait pas été clair comme de l’eau. Depuis ce temps, il avait eu le temps de réfléchir, de remettre en place, de rassembler des faits, des mots, des gestes d’Elly. Et malgré lui, il avait dû accepter la déclaration de Chace.

    Comme si le destin jouait d’eux deux, le jeune homme fut alors ramené à la réalité par l’objet de ses pensées qu’il voulait tant chasser. Sa cousine (s’il arrivait un jour à lui redonner cette image-ci) lui tomba quasiment dessus, lui provoquant simultanément une horrible douleur à son tibia droit, sur lequel elle avait probablement trébuché. Le jeune homme grimaça et se massa la jambe, un peu affolé par la situation. Qu’est-ce qui lui était passé par l’esprit de baisser les yeux ? S’il avait continué à regarder autour de lui, il aurait sûrement eu le temps de la voir arriver et lui de… Se cacher ! Oui plutôt pathétique, mais Nathan était gêné ! C’était peut-être stupide mais le jeune homme s’était déjà vu en train de passer les cinq prochaines années à éviter Elly.

    Se ressaisissant, l’étudiant essaya tant bien que mal de faire un peu d’humour. Triste, humour.

    - T’en fais pas, ce n’est que moi… Si ça avait été sur Gaël, tu aurais plus à t’inquiéter !

    Il tenta un sourire qui ressembla alors plus à une grimace, tout en fuyant le regard d’Elly. Il lui paraissait de plus en plus clairement que son idée de se cacher lui aurait donné confirmation qu’il n’était qu’un sombre crétin. Après tout, l’Alpha n’était pas au courant qu’il savait un peu plus qu’il ne devrait sur ses sentiments. Oui, ce fait redonna un peu plus de confiance à Nathan, bien qu’il restait terriblement mal à l’aise.
    Il se releva d’un bond, s’épousseta rapidement et tendit une main à Elly, plus par réflexe que par volonté. « Oh merde… ». Le Kappa aurait aimé rembobiner pour que son geste soit oublié. Mais il était trop tard, même s’il savait très bien que tout contact avec sa « cousine » risquerait de le rendre aussi cramoisi qu’elle. D’ailleurs, il commençait déjà à rougir. Et ça, ça n’avait pas dû lui arriver depuis un bout de temps déjà.

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly Jeu 23 Avr - 15:12

    La jeune Alpha n’avait certainement pas prévu ce matin en se réveillant de trébucher sur Nathan et de se retrouver le nez par terre, son sac complètement retourné sur le sol, heureusement qu’elle n’avait rien d’embarrassant dedans, vous imaginez sinon ? Elle serait devenue toute rouge, c’est clair et net… Déjà que là elle est pas loin de ressembler à une tomate… Elle ne l’avait pas revu depuis ce stupide bal, et heureusement car elle n’osait même se regarder en face. Heureusement pour elle, personne ne se doute de ses sentiments pour Nathan, elle espère même que Chace ne se doute de rien car sinon ça pourrait être la catastrophe… Pour la plupart des gens, Elly est une proie de Chace pour faire enrager Nathan, mais finalement le jeune homme n’est pas si mauvais que ça et si lui il l’est et bien elle l’est autant puisqu’elle s’est servie de lui pour rendre jaloux Nathan. Certes ça n’avait pas causé l’effet qu’elle désirait.

    Elly sait très bien qu’elle ne pourra pas l’éviter éternellement, après tout ils sont tout deux à Harvard et ils possèdent à quelques personnes prés les même amis, d’autant plus que le frère de Nathan, Gaël, s’était mis en tête d’intégrer au maximum la jeune fille dans l’établissement. Un jour ou l’autre elle l’aurait croisé, et elle n’aurait pas pu l’éviter… Et bien ce jour était arrivé ! L’Alpha fuit le regard du jeune homme, elle ne voulait pas qu’il le trouble, déjà qu’elle l’est bien assez comme ça… D’ailleurs en y réfléchissant elle l’a toujours été… Raah si seulement elle avait pu le considérer seulement comme son cousin tout aurait été tellement plus simple. Aucun malaise entre eux, aucun cœur brisé, rien. Mais non il avait fallut qu’elle succombe, qu’elle soit si proche de lui… Et badaboum l’amour faisait son apparition…

    - T’en fais pas, ce n’est que moi… Si ça avait été sur Gaël tu aurais eu plus à t’inquiéter, dit il avec un peu d’humour.


    Pour le coup c’était raté, elle n’avait pas envie de rire mais plutôt de partir en courant… Néanmoins elle essaya de faire bonne figure, elle releva les yeux un instant vers lui, et elle esquissa un petit sourire pas forcé du tout. Il se releva alors d’un bond, il semblait tout autant gêné qu’elle. Mais… pourquoi ? Ce n’est pas comme si c’était lui qui avait embrassé la pire ennemie d’Elly… Il est peut être comme ça parce qu’il cherchait à l’éviter parce qu’elle l’a tellement déçu. Elle finit par reposer son attention sur ses affaires étalées sur le sol, elle était à genoux, puis elle sentit une main se tendre vers elle pour l’aider. Elle hésita, puis elle saisit sa main, elle le vit rougir… Sa main se détacha alors machinalement de la sienne, elle préférait se débrouiller plutôt que de le forcer à être gentil… Toutefois, elle lui dit merci quand même.

    - Qu’est-ce que tu faisais assis par terre comme ça à la sortie des cours ? Tu avais toutes les chances de te faire marcher dessus…,
    dit elle doucement.

    Elle préférait regarder ses pieds plutôt que de poser un regard sur lui à présent. Tout ça devenait de plus en plus bizarre. Elly est vraiment gênée alors qu’au contraire elle devrait assumer ce qu’elle a fait à ce bal avec Chace après tout le but était de le rendre jaloux, bon okay ça n’avait pas été très convaincant mais il fallait peut être qu’elle aille jusqu’au bout. Seulement non, elle n’en a pas la force, elle la suffisamment déçue..

    - Nathan, je…

    Non, elle n’y arrive pas, elle tient à s’excuser mais les mots ne viennent pas. Pourquoi ? Les yeux d’Elly se remplirent de larmes, peut être valait il mieux qu’elle parte et qu’elle l’évite pour le reste de sa vie. Peut être qu’il fallait qu’elle se rende à l’évidence, il ne la verrait certainement jamais autrement que comme sa cousine… Il fallait qu’elle soit réaliste. N’apercevant aucune réaction de la part du Kappa, elle se retourna, et commença doucement à avancer pour s’en aller, elle posa ses mains sur ses yeux pour essayer ses larmes, la vérité était là… elle s’en voulait plus que jamais. Même plus que la fois à l’hôpital…


[Désolée c'est pas terrible, j'étais pas trop inspirée :s]

___________________________________________________________
Personnel
avatar
Nombre de messages : 680
Age : 25
Date d'inscription : 19/04/2008


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Occupé(e)

:
MessageSujet: Re: Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly Dim 26 Avr - 22:16

    Nathan avait dû mal à s’imaginer que cette scène était vraiment en train de se dérouler. Comment pouvaient-ils être, tous les deux, aussi éloignés du jour au lendemain ? Il était vrai que cette histoire tournait déjà depuis un bout de temps mais le jeune homme ne s’était pas attendu à être autant frappé par la réalité la prochaine fois qu’il verrait Elly. Malgré son espoir de rester caché à ses yeux un moment, il s’était imaginé tout ça, bien autrement ! De une, il n’était pas aussi nigaud qu’actuellement. De deux, il arrivait à garder le sourire et regarder Elly droit dans les yeux. De trois, il avait la situation entre les mains et arrivait avec brio à garder la relation d’antan avec elle. Ce dernier élément pouvait toujours être possible mais cela l’étonnerait énormément. Comment pouvait-il penser la même chose de sa « cousine préférée », comme il l’appelait, après avoir appris que pendant toutes ces années, il avait nourri son malheur sans y faire attention ? Et puis, maintenant qu’il savait tout ça… Des images troublantes d’eux deux lui venaient souvent à l’esprit.

    Ce fut malheureusement une de ces pensées qui lui traversa la tête quand Elly lui saisit la main. C’était certainement une autre raison pour que la chaleur lui monte aussi vite au visage. La jeune fille l’avait sans doute remarqué vu la vitesse à laquelle elle avait alors retiré sa main de la sienne et tandis qu’elle se débrouillait seule pour se relever, Nathan se sentit bouillonner un peu plus. Se maudissant intérieurement pour ces émotions qui ne se reflétaient jamais habituellement sur lui, il tenta de se reprendre et de retrouver son teint pâle ordinaire.
    Quand Elly rouvrit enfin la bouche, Nathan déglutit en écoutant à peine la moitié de ce qu’elle lui disait alors, peut-être aussi parce qu’elle ne mettait pas toute sa volonté à parler de manière à se faire comprendre.

    - Oui, désolé… J’attendais quelqu’un, bafouilla-t-il, suivant ses paroles par la pensée « mais pas toi » qu’elle aurait, il l’avait deviné, certainement pas apprécié, bien que cela ne fut pas vraiment négatif, par Nathan.

    Nathan regarda sa cousine tandis qu’elle préférait apparemment la vue de ses pieds. Il ne comprenait qu’à moitié sa gêne, même si cela devait être certainement réciproque. Il était vrai qu’il s’était attendu à ce qu’elle soit un peu plus à l’aise. Qu’elle ait voulu le rendre jaloux, il l’avait compris grâce à Chace, mais cela n’avait été alors pas le cas. En revanche, il savait que cela l’avait fait souffert par la déception qu’il avait alors ressentie. Était-ce ça qu’elle avait interprété pour être aussi mal à l’aise ?
    Le coupant net dans ses pensées, Elly reprit la parole pour finalement ne pas continuer. Bien qu’elle évita de croiser son regard, Nathan arriva à apercevoir les yeux soudain humides de l’Alpha. Un vrai blocage s’imposa alors chez lui. Il ne faisait rien, la regardait bêtement, comme s’il attendait la suite en sachant très bien qu’il ne l’entendrait pas. Il était vrai que le jeune homme n’avait jamais été du genre à prendre les gens dans ses bras lorsque ceux-ci pleuraient. Les autres fois, il s’arrangeait pour faire rire ou au moins sourire mais son intuition lui disait que pour cette situation-ci, cela aurait été extrêmement déplacé. Elly fit alors quelque chose d’inattendu en se retournant. Elle s’était déjà éloignée lorsqu’une étincelle de vie s’alluma enfin chez Nathan.

    - Abruti… , marmonna-t-il avant de se mettre à courir après Elly.

    Arrivé à sa hauteur, il posa une main sur son épaule afin qu’elle s’arrête et la fit tourner sur elle-même afin qu’elle se retrouve face à lui. Cette fois-ci, il se força à croiser son regard, tant pis si elle, continuerait à l’éviter.

    - Excuse-moi, Elly…

    Chose surprenante, il la serra dans ses bras. Non pas que ce soit la première fois qu’il prenait dans ses bras la demoiselle mais plutôt qu’après un instant de malaise, il ait été aussi sûr de lui. Pourquoi s’excusait-il ? Pour pas mal de choses… De ne pas l’avoir consolé avant, certainement. Mais surtout de ne pas avoir donné de nouvelles de lui depuis son départ de l’université. De ne pas être allé coller tout de suite son poing dans le visage de Chace. De l’avoir laissé être amoureuse de lui. Cette dernière idée était peut-être absurde mais dans l’histoire, il était vrai qu’il se sentait fautif.



[Bon, toutes mes excuses, je me suis pas relue ]

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly Jeu 30 Avr - 13:06

    Si Elly a été malheureuse, cela n’a jamais été de la faute de Nathan, après tout il n’a jamais demandé à ce qu’elle tombe amoureuse de lui. Non la seule personne à qui Elly doit son malheur, c’est bien elle-même et personne d’autre. Il est clair qu’au fond, elle espère qu’il n’a jamais remarqué ses sentiments car il faut dire qu’il y avait des jours où elle avait bien du mal à le cacher, surtout quand Nathan évoquait son ex. Elly faisait toujours en sorte pour qu’il garde une mauvaise image de la jeune fille. Elle était jalouse à l’époque de leur relation et elle est toujours jalouse d’elle, car elle a su garder une place importante dans le cœur de Nathan. Elly en est souvent dépitée d’ailleurs, c’est peut être ça aussi qui l’a poussé à agir de cette façon à ce stupide bal ! Elle va s’en vouloir pendant encore un bon moment.


    Depuis des jours et des jours, Elly tente de se faire discrète dans l’Université, mais bien que cet établissement soit grand, il semble ne pas l’être assez pour qu’elle puisse l’éviter lui. La fierté de la jeune Alpha en avait prit un coup ces derniers temps. Sa timidité a refait surface, et elle préfère se cacher plutôt que d’affronter ce qu’elle a fait. Enfin là elle n’a plus le choix, elle ne peut plus l’éviter… Le contact de sa main avait été électrique, elle l’avait vu s’empourprer et Elly avait récupérer sa main aussi sec qu’il lui a tendu. Elle le voyait mal à l’aise alors son malaise ne faisait que de s’agrandir. Jamais elle ne s’était retrouvée dans une situation comme ça avec celui qui se trouve être son cousin par alliance. De plus, son trouble grandissait encore car elle n’avait jamais vu les émotions de Nathan se lire sur son visage. Si elle est troublée, lui semble l’être tout autant…

    L’Alpha ne répondit pas à sa réponse, elle préfère en effet la vue de ses pieds plutôt que le visage troublé du jeune homme… Et pis finalement elle ne put se retenir plus longtemps, elle commençait doucement à pleurer et elle faisait tout pour le cacher, mais sans succès apparemment, une larme s’écrase sur ses pieds… Elle essaye enfin de prendre la parole mais non, la fin de sa phrase n’arrivera jamais, elle est incapable de dire quoi que ce soit, c’est lâche de sa part. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle préféra prendre la fuite, il était temps qu’elle mette un terme à cette rencontre qu’elle avait éviter depuis des jours.

    Contre toutes attentes, Nathan ne semblait pas être de cet avis. Bien qu’elle s’avançait dans le couloir en pleurant, elle sentie une main se coller sur son épaule pour l’empêcher d’aller plus loin, elle s’arrêta net. Et cette fois ci, elle ne pouvait plus éviter son regard, d’ailleurs pour la première fois de la journée elle ne voulait pas l’éviter. Les yeux du jeune homme l’ont toujours envoûté et ce sera le cas pour le reste de sa vie, avant c’est dans ses yeux qu’elle allait chercher du réconfort. C’est ce qu’elle cherche à cet instant. Puis comme si il lisait dans ses pensée, il l’a prit délicatement dans ses bras après lui avoir présenté ses excuses, elle ne comprenait pas ses paroles mais qu’importe. À présent, elle peut se laisser aller dans ses bras, et ne plus penser à cette connerie qu’elle a fait. Elle est entrain d’inonder son haut de larme, mais elle n’arrive plus à les retenir, ça fait trop longtemps qu’elle se force à ne pas craquer, mais elle n’est pas surhumaine. Elle le serre fort dans ses bras. On dirait que c’est la dernière fois qu’elle le voit, c’est comme si elle n’allait jamais le revoir.

    - Nathan, je suis désolée pour tout tu sais. Il faut toujours que je m’arrange pour te décevoir… Et regarde où on en est. Je me demande aujourd’hui où est passé le duo Nathan/Elly. On était tellement inséparable. C’est à moi de m’excuser aujourd’hui, pas à toi. Je n’ai jamais réussi à te considérer comme mon cousin…, murmura-t-elle doucement à son oreille.

    Ses derniers mots peuvent signaler peu de choses pour certaines personnes mais pour elle, c’est comme si elle venait de lui déclarer son amour d’une façon détourner. Jamais elle n’oserait lui dire « je t’aime » par peur de sa réponse. Elle est persuadée qu’il n’a jamais pensé à elle autrement que comme une cousine, qu’il ne s’est jamais imaginé la prenant dans ses bras pour l’embrasser tendrement…


[J'adore ce que tu as écris, par contre moi... J'ai du mal en ce moment xD]

___________________________________________________________
Personnel
avatar
Nombre de messages : 680
Age : 25
Date d'inscription : 19/04/2008


Feuille de personnage
Disponibilité RP: Occupé(e)

:
MessageSujet: Re: Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly Sam 2 Mai - 15:21

    Lorsque Elly avait commencé à partir, Nathan l’avait laissée faire, fixant dans le vague la silhouette de la jeune fille qui s’éloignait. Bien qu’il eut alors l’esprit vide d’actions, il essayait de faire tourner les rouages dans le bon sens à l’intérieur de sa tête. Des possibilités plus ou moins farfelues avaient alors empli ses pensées, à commencer par rester planté ici en attendant qu’Elly disparaisse de son camp de vision pour de bon, jusqu’à l’idée de lui hurler à travers le couloir qu’il savait tout, sans être à l’abri pour autant des oreilles indiscrètes. Et ça, il savait que c’était risqué, vu tout ce qui avait déjà couru sur le sujet Elly/Chace/Alice/Nathan.

    Et puis oui, l’idée d’aller la rejoindre pour la réconforter avait heureusement pris le dessus et Nathan se retrouvait maintenant à moitié replié sur lui-même pour serrer Elly dans ses bras, à cause de la grande taille qu’il avait en comparaison. Pendant un instant, ils avaient croisé leurs regards sans éprouver autant de gêne que précédemment. Bien que le Kappa ait senti quelque peu la chaleur lui remonter aux joues, son visage avait exprimé alors un mélange d’anxiété et de réconfort.

    Nathan la laissa tremper son tee-shirt de larmes, sans se plaindre. Cette situation lui donnait un certain plaisir, malgré lui, sûrement parce qu’il se sentait de nouveau un minimum proche de l’Alpha, espéra-t-il. Il repéra alors deux étudiantes qui passaient à côté d’eux, exprimant de la pitié et de la moquerie sur leur visage tandis qu’elles assistaient à la scène. Nathan en profita pour relever la tête et les fixa froidement. Découvrant le visage du jeune homme, les deux filles eurent la même tête horrifiée et accélérèrent soudainement le pas. Il y avait peut-être quelques avantages d’être connu des autres dans cette université. Elly prit la parole à ce moment-là, ne semblant pas avoir remarqué la petite scène.

    Ecoutant attentivement ce qu’elle disait, l’étudiant déposa un baiser sur sa joue tout en remettant en place des mèches blondes qui étaient venues se coller à son visage humide. Il se voulait réconfortant lorsqu’il fit de tels gestes.

    - Qui te dit que le duo est terminé pour de bon ? Il y a toujours des problèmes dans les histoires, même dans les contes de fées, fit-il remarquer en un sourire un peu timide.

    Nathan avait le « don » pour trouver des paroles consolantes tout en étant étranges. Mais il préférait vraiment faire ça, plutôt que de faire rire piteusement la jeune fille. Et puis, il avait aussi par ce fait dissimuler la dernière phrase d’Elly qu’il avait pourtant parfaitement comprise. Cependant, comme s’il ne pouvait plus tenir et alors qu’elle était de nouveau blottie dans ses bras, ce fut lui qui s’approcha de son oreille pour lui susurrer :

    - Et on dit que tout malheur fait place à un plus grand bonheur, non ?

    Ce n’était pas une phrase des plus explicites mais il fallait qu’il le reconnaisse, ce n’était ordinairement pas à sa cousine qu’il s’adressait lorsqu’il disait de si « belles paroles » et surtout sur ce ton-là. Nathan ressentit tout de suite après un pincement au cœur, se doutant que s’il n’avait pas franchi les limites de leur relation, il s’en était approché de très près.

Voir le profil de l'utilisateur
___________________________________________________________
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly Dim 3 Mai - 0:19

    Il y a des jours où on agit pas toujours comme on le voudrait, on ne fait d’ailleurs pas toujours ce que notre cerveau mais nous dicte mais on décide de suivre son cœur. Aujourd’hui, finalement tout est lié. Rien n’est du au hasard. Il fallait que tout deux se rencontrent à un moment ou à un autre, le destin a choisit celui là. Ce n’est peut être pas le meilleur moment mais c’est celui qui a été choisis pour leur réconciliation. C’est la seule chose que la jeune Alpha demande. Elle veut que tout redeviennent comme avant, avant qu’elle ne laisse ses sentiments prendre le dessus, c’est vrai… Quand ils n’étaient pas tout les deux à Havard, elle savait l’oublié, le chasser de son esprit. Seulement, depuis qu’elle a intégré l’université, les choses ont changé, elle le voit tous les jours, ou presque, elle le voit dans son élément, elle peut croiser son regard quand elle veut… Comment oublié ce sentiment qui est au fond d’elle, qui lui met comme des papillons dans le ventre quand elle le croise, si c’est pas de l’amour qu’est ce que c’est ?

    En partant, il est clair qu’au fond d’elle, son cœur espérait qu’il la retienne… Elle ne de doutait pas cependant qu’il agirait ! Sa surprise n’en fut que plus grande quand elle sentie la main de son ainé sur son épaule. Elle est tellement bouleversée par tout ce qui se passe entre eux. Elle regrette le jour, où elle la vue autrement que comme son cousin… Ses excuses étaient inutiles, pourquoi aurait il à s’excuser ? C’est la vie, un point c’est tout, il a juste fallut que ça tombe sur les mauvaises personnes.

    A présent, elle est blottie dans ses bras, et même si elle est entrain de ruiner son tshirt, elle ne s’est jamais sentie aussi bien que là tout de suite, elle retrouve enfin son odeur, cette odeur qui la fait tant fantasmé. Quand leur regard se croise, elle ne cherche pas à l’éviter, elle en rougie légèrement mais elle se contrôle, oh bien sur, elle aimerait l’embrasser comme dans ses rêves, mais elle sait que cette option est impossible. Aux yeux de Nathan, elle est juste sa petite cousine chérie, sa meilleure amie, une amie qu’il protégera toujours. Ce statut ne lui convient plus… Elle veut être la femme de ses rêves, celle qu’il veut voir dés qu’il se réveille le matin, celle avec qui il veut partager sa vie jusqu'à la fin de ses jours. Elle frissonna quand les lèvres de Nathan se posèrent sur sa joue, ses yeux se fermèrent, elle se dit intérieurement : « je t’aime… ».

    - Qui te dit que le duo est terminé pour de bon ? Il y a toujours des problèmes dans les histoires, même dans les contes de fées, fit-il remarquer en un sourire un peu timide.

    Elle n’eut pas le temps de répondre, qu’un souffle dans son coup la déconcentra totalement. C’est celui de Nathan. Elly soupira, elle passa ses bras autour de son cou, ses paroles n’étaient guère explicites, mais qu’importe, elle était rassurée. Tout allait pouvoir redevenir comme avant. Les doigts de Miss Bradford caressèrent légèrement la nuque. C’est en relevant son visage qu’elle le fixa de façon intense dans les yeux...

    -Je ne pourrais jamais me passer de toi, Nathan, c’est trop dur. J’ai cru que j’allais péter un cable ces derniers jours. Je pensais à toi, et ça me tuait de me dire que par mes conneries j’avais tout gâché…, murmura t-elle.

    Elle déposa un léger baiser sur la joue du jeune homme, ses mains n’ayant pas quitté sa nuque. De loin, on aurait pu dire un couple entrain de se réconcilier. Mais non…

___________________________________________________________
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly


___________________________________________________________

Si seulement il pouvait fondre comme neige, avec cette chaleur { Elly

Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROTHERHOOD : Harvard Campus ::  :: Corbeille :: Saison 1-